La politique est-elle vraiment en vacances en Bulgarie ?

Photo: BGNES

Le mois d’août est le mois préféré des vacances des Bulgares pour partir et les politiques ne font pas exception. Le parlement est déjà en vacances et il ne reprendra ses travaux que le 4 septembre. A partir de cette date jusqu’aux municipales le 27 octobre il restera moins de deux mois. Cela a un impact sur la vie politique et certains se demandent si vraiment la saison politique est close ou bien elle est mise en veilleuse...

Une semaine après le départ en vacances du parlement, le Conseil des ministres a adopté une décision pour les préparatifs pour ces élections et le vice-premier ministre Tomislav Donchev a été désigné pour coordonner les mesures organisationnelles et techniques liées à ce vote. Jusqu’au 26 septembre les candidats aux postes dans les autorités locales doivent être inscrits mais dès ce week-end le parti au pouvoir GERB a désigné son candidat pour maire de la ville de Pazardjik. Cela fait 4 candidats déjà en lice. La force politique d’opposition en la personne du PS n’a pas encore désigné son candidat maire de cette ville car elle se demande si elle devra entrer en coalition pour ces élections ou se présenter avec son propre candidat. Les socialistes ont également beaucoup de problèmes à résoudre à Sofia. Selon des infos non-officielles ce serait la Défenseure des droits nationale Maya Manolova qui serait la favorite des structures des socialistes dans la capitale, mais l’état-major du parti reste muet à ce propos. Maya Manolova elle-même rechignait récemment encore à répondre à la question sur sa candidature à la mairie de Sofia et cela n’a pas fait plaisir au PSB où Manolova occupait des postes dirigeants dans le proche passé. Le poste de maire de Sofia est vu comme un tremplin vers des postes encore plus élevés et ceci est de manière convaincante illustré par la carrière politique du premier ministre et leader du parti GERB Boyko Borissov. C’est pour cette raison que toutes les évolutions autour de cette candidature sont scrutées à la loupe.

Les tensions au sein des partis et entre les partis ne feront que s’aggraver jusqu’à l’enregistrement des candidats aux élections. Ces relations entre le parti au pouvoir GERB et le principal parti d’opposition PS sont même à l’heure actuellement extrêmement tendues à cause du scandale avec l’attaque de hackers contre l’Agence nationale des recettes et les conséquences dramatiques de la peste porcine africaine qui sont des questions très préoccupantes pour les communautés locales. Le PS critique les gouvernants qu’ils ont sciemment ou par négligence permis la fuite de données personnelles de millions de citoyens des systèmes électroniques de l’Agence nationale des recettes, tout comme pour l’extermination massive de porcs dans le pays. Les gouvernants restent fidèles à leurs engagements dans ces deux affaires mais dans le contexte de la grogne générale leur soutien électoral s’estompe.

Aux dernières municipales, le parti GERB a remporté le vote dans 21 chefs-lieux, le Bloc réformateur – 3, le MDL -1 et le PS s’est retrouvé sans son propre maire dans aucune des grandes villes du pays. A la lumière des tensions intestines qui font rage au sein du PS il est peu probable que les socialistes obtiennent de meilleurs résultats sauf s’ils arrivent à rassembler les forces politiques de gauche. Il y a eu déjà des entretiens à ce sujet avec le parti ABV.

Les formations politiques de droite ne se sont pas encore lancées dans une campagne électorale active mais elles étudient déjà les possibilités de coalition. L'UFD n’accepte pas de coalition avec GERB comme cela a été le cas aux Européennes, mais ne rejette pas à priori l’idée d’unions locales avec la “Bulgarie Démocratique » et les nationalistes du VMRO. « La Bulgarie des citoyens » a également des plans de coalition mais uniquement avec des partenaires de droite.

On estime que pendant les semaines de vacances ces idées deviendront plus concrètes et que nous sommes à la veille d'un automne politique bien dynamique et chaud...

Version française :Vladimir Sabev


Tous les articles

Le début de la nouvelle session parlementaire a justifié les attentes concernant un automne politique chaud !

L’appel à la nation sur un ton tranchant que le président Roumen Radev a lu de la tribune parlementaire et dans lequel il accuse l’actuel gouvernement d’être l’un des peu nombreux à ne pas avoir examiné son programme de gestion avec l’Assemblée..

Publié le 04/09/19 à 14:32

La campagne électorale pour la mairie de Sofia au centre de l’intérêt de l’opinion public

A un jour de la première séance parlementaire après les vacances d’été, les discussions politiques en Bulgarie s’animent déjà. De fortes émotions ont été provoquées par les candidatures de deux des candidats à la mairie de Sofia qualifiés de..

Publié le 03/09/19 à 15:08

En se dotant de nouveaux F 16, la Bulgarie a dépassé les objectifs de défense de l’OTAN…

„En signant pour les F-16, la Bulgarie devient le meilleur élève de l’OTAN en matière de dépenses pour la défense“. Tel est le titre du quotidien « Dnevnik » qui revient sur le règlement intégral du contrat d’acquisition de 8 avions de..

Publié le 13/08/19 à 13:02