Dans la lutte contre la PPA, la Bulgarie est parmi les leaders de l’UE

Photo: BTA

La Commission européenne commencera à rembourser les dépenses publiques effectués par des Etats qui ont mis en place des mesures de lutte contre la peste porcine africaine (PPA), a assuré à Sofia le commissaire à la santé et à la sécurité alimentaire Vytenis Andriukaitis. Il a déclaré qu’en Bulgarie dès le début de la détection de la maladie sont strictement appliquées les mesures recommandées par les services européens et la propagation de la maladie est très attentivement surveillée.

Les difficultés proviennent du fait qu’il y ait toujours pas mal de gens qui refusent de coopérer avec les services européens afin que soit endiguée cette maladie grave des porcs Mais il ne faut pas oublier que l’application de mesures sévères représente le seul et unique moyen de combattre la PPA comme ce fut le cas en République Tchèque où celle-ci a été entièrement déracinée, a notamment souligné le commissaire européen. Il a pris part à une rencontre internationale d’experts à Sofia sur les problèmes de la peste porcine. Des experts de 34 pays y ont débattu des futures dispositions devant faire partie de la Stratégie globale de lutte contre la peste porcine au niveau mondial. A ce jour 10 pays sont atteints par cette maladie infectieuse dont 5 /la Bulgarie compris/ connaissent une situation extrêmement inquiétante.

La peste porcine africaine est le problème le plus sérieux auquel je me suis heurté au fil des années. C’est un défi global, le principal problème résidant dans le fait que les scientifiques n’aient pas encore découvert de vaccin contre le virus qui se propage à des rythmes très rapides. – a également déclaré Andriukaitis lors du forum de Sofia. Il a également ajouté :

Tous les 28 pays membres de l’UE, nous sommes en train d’examiner le problème au niveau des ministres de l’Agriculture. La coopération européenne se développe de manière réussie et la ministre bulgare de l'Agriculture Dessislava Tanéva joue un rôle clé dans cette direction. J’apprécie hautement votre rôle en vue du règlement du problème, ainsi que les mesures que vous prenez à cette fin. La Bulgarie suit strictement les conseils de la CE qui se fondent tous sur des dispositions scientifiques. La Bulgarie applique également de manière très précise chaque mesure préconisée, tous les pays devant cependant assumer leur part de la responsabilité dans la lutte contre la propagation de la peste africaine. Le but de cette rencontre consiste à renforcer la coopération institutionnelle et à définir nos activités prioritaires. Nous continuerons à suivre l’évolution de la situation relative à la propagation de l’infection afin d’être en mesure de réagir de manière adéquate quand besoin est.

Selon le commissaire européen, la maladie ne peut être combattue en moins de 3 à 4 ans. Il a aussi rappelé que l’absence de mesures adéquates de lutte contre la PPA a déjà provoqué de sérieux manques à gagner dans certains pays.

Depuis le 16 août dernier aucun nouveau foyer de la maladie n’a été détecté dans les élevages porcins. Les cas des animaux malades ne concernent actuellement que les sangliers pour lesquels sont appliquées les mesures habituelles inscrites dans la Stratégie de l’UE de lutte contre cette maladie en date de 2015, a pour sa part souligné la ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Forêts Dessislava Tanéva qui a décrit la situation dans le pays comme suit :

De tous les 33 foyers dans lesquels la maladie est dépistée chez les porcs, 7 se trouvent dans des zones industrielles, 2 dans des fermes familiales, les foyers restants concernant principalement des fermes individuelles. Les porcs atteints par la maladie sont au nombre de 131 mille, ce qui constitue environ 20% de la totalité des porcs en Bulgarie. Les dépenses devant être effectuées pour l’élimination des foyers enregistrés, ainsi que les compensations devant être accordées aux éleveurs pour leurs animaux euthanasiés sont estimées à environ 23 millions d’euros vers la date du 14 août dernier. Nous nous sommes entretenus à cette occasion avec le commissaire Andriukaitis et il a été rappelé que sont normalement déboursés 75% du montant global des dépenses. Il existe actuellement des ressources suffisantes qui sont assurées par le gouvernement et dont le but consiste à couvrir les actuelles dépenses liées notamment à l’élimination des foyers existants de la maladie.


Version française : Nina Kounova 


Tous les articles

La chienne Mon vit dans le cœur des enfants atteints du cancer

Madame de Fleur de Mon Smithfield Bear sе précipite brusquement dans la chambre d’hôpital et secoue sa crinière pour se frayer le chemin vers le cœur des enfants où l’attend une couverture chaude et des mains qui la caressent...

Publié le 20/10/19 à 08:25

Les lycéens bulgares sont parmi les plus forts aux Olympiades internationales de sciences naturelles

Le Sofia Tech Park accueille l’initiative Science bricks – Science et idéal. L’objectif consiste à promouvoir les performances des scolaires médaillés à des Olympiades internationales. Sur une même scène on pourra voir des chercheurs de pointe..

Publié le 19/10/19 à 10:35

Smilian accueille la fête des haricots blancs, plat préféré des Bulgares

Un bol fumant de soupe de haricots blancs parfumé aux aromates des Rhodopes réunira les amateurs de ce légume roboratif et riche en nutriment qui a fait la renommée de Smilian. Les organisateurs de cette fête du palais et du goût ont prévu large..

Publié le 19/10/19 à 08:20