L'innovation à l’école pour garantir un meilleur avenir à la Bulgarie…

Quelques jours après la rentrée des classes en Bulgarie, nous continuons d’évoquer les réformes engagées dans l’éducation nationale et les nouveautés pédagogiques et administratives censées faciliter la vie des enseignants. Tels le registre électronique des présences ou la salle de classe interactive, qui existent déjà dans une grande partie des écoles et lycées, leur permettant d’adhérer au programme des « Ecoles innovantes ». Selon les consignes du ministère de l’Education nationale, les enseignants ont l’obligation de réfléchir, chacun de son côté, sur une optimisation de leurs méthodes de travail, de sorte à rendre les cours plus intéressants et de faciliter l’apprentissage. Le programme prévoit aussi un renforcement de la coopération et des échanges entre les différentes écoles, en privilégiant les méthodes innovantes de gestion des processus et des programmes scolaires. 395 écoles et lycées des 28 régions de Bulgarie sont intégrés au programme des pratiques innovantes. Et comme le précise Natalia Mihalevska, directrice de la Direction « Education des Bulgares de l’étranger et réseau de scolarisation » „les enseignants sont libres de proposer même de nouveaux programmes d’apprentissage, intégrer de nouvelles matières à l’école, bref diversifier les cours à tous les niveaux. Natalia Mihalevska a tenu à rappeler qu’il existe 335 écoles du dimanche bulgares sur tous les continents :

Le plus important pour la nouvelle rentrée scolaire c’est que les enseignants soient inspirés et qu’ils puissent transmettre leur énergie à leurs élèves. Oublier le formalisme et la routine et essayer d’inculquer les connaissances de la manière la plus originale et vivante. Inciter aussi chaque élève à réfléchir individuellement et à proposer des solutions ou des idées dans le contexte des matières enseignées. Ainsi seulement, grâce à l’approche interactive, nous réussirons à obtenir des résultats efficaces et durables pour l’éducation nationale.

Natalia Mihalevska tient à rappeler les propos du ministre de l’Education nationale, Krassimir Valchev qui dit souvent que l’enseignant à l’école ne pourrait être évincé ou remplacé par aucune technologie ou machine, aussi performante soit-elle. En effet, il ne s’agit pas seulement de dispenser du savoir et des connaissances, mais de choisir les méthodes et techniques d’apprentissage qui garantissent la durabilité. Chacun de nous a le souvenir d’un instituteur ou professeur de lycée qui a laissé une trace ineffaçable dans sa vie…

D’où l’accent placé par le ministère de l’Education nationale sur le rôle des enseignants bulgares en tant que moteurs du changement :

Les innovations sont une bonne chose, mais elles vont dans tous les sens, et nous devons canaliser les efforts pour un maximum d’efficacité. L’enseignant doit être à la fois créatif dans ses méthodes, mais aussi savoir s’adapter aux nouveautés et aux attentes de ses élèves. Loin de nous l’idée d’expérimenter par à-coups, avec des essais sporadiques concluants ou pas, nous cherchons la constance et la persévérance dans un milieu ouvert aux innovations, de la première à la dernière des classes… A ce propos, le ministère de l’Education nationale a l’intention de créer un prix national qui serait décerné aux enseignants particulièrement innovants dont l’exemple est à suivre et à appliquer dans les autres écoles. A cette fin, nous demanderons aux proviseurs de nous contacter chaque fois qu’un de leurs collègues, enseignant, se serait particulièrement distingué par ses méthodes. Et c’est ainsi, que les professeurs récompensés pourront constituer un « Club national de l’innovation » et ils pourront partager toutes ces bonnes pratiques avec leurs collègues des autres écoles ou lycées. Le ministre de l’Education nationale, Krassimir Valchev soutient entièrement cette idée. Bien plus, les enseignants les plus performants pourront participer à des Salons mondiaux de l’Education, notamment à Londres ou Dubaï...“


Récit : Sonia Vasséva


Tous les articles

Les lycéens bulgares sont parmi les plus forts aux Olympiades internationales de sciences naturelles

Le Sofia Tech Park accueille l’initiative Science bricks – Science et idéal. L’objectif consiste à promouvoir les performances des scolaires médaillés à des Olympiades internationales. Sur une même scène on pourra voir des chercheurs de pointe..

Publié le 19/10/19 à 10:35

Smilian accueille la fête des haricots blancs, plat préféré des Bulgares

Un bol fumant de soupe de haricots blancs parfumé aux aromates des Rhodopes réunira les amateurs de ce légume roboratif et riche en nutriment qui a fait la renommée de Smilian. Les organisateurs de cette fête du palais et du goût ont prévu large..

Publié le 19/10/19 à 08:20

Exposition “Plovdiv Phila 2019”

L‘exposition philathélique euroéeenne “Plovdiv Phila 2019” a été inauguree à Plovdiv. Des collectionneurs de 19 pays exposent des timbres-poste exclusifs sur 480 tableaux. Un collectionneur de renommée de Londres expose des timbres classiques..

Publié le 19/10/19 à 08:00