La jeune pongiste Tsvétélina Guéorguieva du club “Unak” à Ardino

Le club de Ping-Pong « Unak » à Ardino, région de Kardjali, a été fondé en la lointaine année1961. En 1992 la direction du club lance un Tournoi international en l’honneur d’un de ses premiers sportifs, entraîneur par la suite, Turgut Ademov-Joffi. Sa 14e édition s’est tenue en août. L’actuel entraîneur de tennis sur table « Unak » Beyhan Emin explique que la ville d’Ardino a de longues traditions dans ce sport. La tradition et les succès semblent transmis à la jeune génération de façon naturelle et sans problèmes. Beyhan Emin a commencé à s’entraîner dans le club encore petit enfant et maintenant il est chargé de former les jeunes pour des compétitions internationales et des tournois de tennis sur table.

A l’heure actuelle le club compte 15 pongistes enregistrés. Il y a également un nouveau groupe préparatoire de 20 enfants.

„C’est un sport individuel et assez difficile. Il exige des efforts individuels et un travail personnalisé avec chaque enfant, explique l’entraîneur Beyhan Emin. Pour obtenir de bons résultats, un entraîneur ne devrait pas être en charge de plus de 10-12 enfants. Ici les entraînements sont quotidiens. Nous nous entraînons même les weekends selon le programme des compétitions auxquelles nous participerons. Les entraînements durent au minimum 1-1.5 h pour le groupe préparatoire et 2h pour les ainés chaque jour. “

Tsvétélina Guéorguieva est une des enfants qui s’entraînent dans le club “Unak”. Elle a 14 ans, elle commence à pratiquer le tennis sur table il y a 6 ans. Au début elle s’entraîne comme amateur et quand elle n’est pas en classe. Mais au fil des années Tsvétélina est devenue une passionnée de ce sport et elle le reste toujours.

La jeune pongiste s’exprime sur les entraînements et leur adaptation aux exigences de l’école:

„C’est un peu difficile mais j’y arrive tout de même. Ainsi par exemple, le matin je suis à l’école et les classes se terminent vers deux heures. Ensuite je vais au club pour les entraînements de 15 heures qui durent jusqu’à 17h. Puis je rentre à la maison pour faire mes devoirs… A la veille d’importantes compétitions, à la sortie de l’école, je me rends directement dans la salle d’entraînements pour y rester de 3 à 5 heures. Ensuite nous apportons nos manuels dans la salle, nous faisons nos devoirs la et puis nous nous entraînons encore une fois.“

Le travail et la persévérance de Tsvétélina donnent très vite des résultats. Grace à son talent et ses constants efforts elle rejoint l’équipe nationale des cadettes, en 2017 elle est proclamée « Sportive de l’année » à Ardino, elle participe à de nombreux tournois nationaux et internationaux. En mai dernier elle a été sacrée championne nationale de tennis sur table pour jeunes de moins de 15 ans, aux Jeux balkaniques de Ping-Pong pour la jeunesse en juin elle remporte une médaille de bronze pour finalement monter au plus haut sur le podium en août au Tournoi international de tennis sur table à Ardino. La dernière grande victoire de Tsvétélina a été enregistrée au tournoi international de tennis sur table “Jeunes espoirs » à Varna où elle a raflé la médaille d’or et n’a pas eu une seule défaite.

„Là elle a réussi à vaincre une Roumaine dont le pays est actuellement un des plus forts en Europe dans ce sport et qui a remporté l’année dernière le titre européen, précise l’entraîneur Beyhan Emin. En dépit de la forte concurrence, Tsvétélina a fait preuve de caractère et a réussi à gagner le titre dans ce tournoi international. “

Les compétitions sont riches en émotions mais Tsvétélina garde toujours le souvenir d’un  championnat européen en Tchéquie où elle remporte un match fortement dispûté: „Le résultat était négatif pour moi 2 à 3 jeux  pour l’autre pongiste. Nous avons procédé à des tirs au but et nous avons fini le match sur 21:23. Les exigences sont grandes – il faut avoir le moral et la force psychique pour traverser les mauvais moments et réussir à la fin. Cela a été pour moi un des matchs les plus importants. “

Le sport rapproche les gens, il exige de la discipline et on se sent responsable, évoque Tsvétélina en souhaitant a ceux qui s’entraînent déjà à continuer à faire des efforts et à ceux qui n’ont pas encore commencé – de le faire.


Version française: Vladimir Sabev

Photo: archives personnelles

Tous les articles

Bronze pour la Bulgarie aux Jeux mondiaux de plage

La Bulgarie a gagné sa première médaille aux Jeux mondiaux de plage. Lors de la première édition du championnat au Qatar auquel prennent part 97 Etats, Migléna Sélichka s’est vue décerner une médaille de bronze chez les femmes dans la catégorie des moins..

Publié le 15/10/19 à 16:04

EURO 2020: La Bulgarie humiliée par l'Angleterre!

Au Stade national "Vassil Levski", dans un match comptant pour les qualifications de l'EURO 2020, l'équipe nationale de Bulgarie a été laminée 0:6 par l'Angleterre, la plus lourde défaite de toute l'histoire du football professionnel bulgare. Le match a été..

Publié le 15/10/19 à 09:26

Un gymnaste bulgare décroche son quota olympique pour Tokyo 2020

Lors de Championnats du monde de gymnastique artistique à Stuttgart, comptant pour les qualifications pour les JO l’année prochaine, le gymnaste bulgare David Huddleston s’est rangé 10 e au concours général en s'assurant un quota olympique..

Publié le 12/10/19 à 09:50