Siméon Terziev vise les sommets du tennis mondial

Le jeune espoir (17 ans) du tennis bulgare Siméon Terziev a des ambitions de conquérir le tennis mondial et il s’y consacre ardument pour leur réalisation. Il a déjà donné des preuves à cet égard – dès sa première participation à un tournoi ITF pour hommes il a gagné la médaille d’argent. Il avait déjà en juillet monté au podium en remportant le titre à un tournoi de tennis de l’Association internationale de tennis à Timisoara en Roumanie. Ses succès de plus en plus nombreux ne font que le rapprocher de son grand objectif – jouer dans un des tournois du Grand Chelem:

„J’ai déjà été à plusieurs reprises champion de Bulgarie et vice-champion en doubles. Cette année j’ai réussi à remporter deux titres et à jouer trois fois en finale de singles à des tournois internationaux ITF pour juniors de moins de 18 ans. J’ai également remporté quelques tournois en doubles qui ont amélioré ma position au classement mondial pour juniors. L’année prochaine je disputerai les Grands Chelems en Australie, France, Angleterre et USA. Le tournoi pour lequel je compte me qualifier et que j’attends avec impatience est Wimbledon car il se joue sur un revêtement du sol sur lequel je n’ai toujours pas joué – le gazon. Ce sera très intéressant pour moi.”

Siméon Terziev pratique activement le tennis depuis l’âge de 6 ans et détient 60 coupes de tournois en Bulgarie et à l’étranger. Grace à sa volonté et sa manière mûre de jouer il a déjà vaincu des joueurs de rang mondial. Actuellement, le jeune Bulgare est 135e au classement mondial pour juniors. Ses 3 entraîneurs – Grigor Kostov, Kiril Siméonov et Alex Martinski, sont les gens sur lesquels il compte et dont il apprécie et respecte les conseils.

„Ma mère m’a inscrit pour des leçons de tennis dès la maternelle. Quand j’ai accumulé une expérience suffisante nous avons décidé de participer à quelques tournois. Au fil du temps en remportant des victoires j’ai compris que le tennis fera partie de ma vie. Mes joueurs préférés sont Gaël Monfils et Novak Djokovic. Je suis devenu un fan de Monfils après son match de démonstration contre Grigor Dimitrov.  Après ce match il m’a invité à jouer quelques minutes avec lui sur le court et cela a été pour moi un moment très spécial. Il est d’autre part très différent des autres joueurs et tout le monde le félicite pour son jeu sur le court. Il a souffert de plusieurs blessures mais il reste un des meilleurs dans le tennis. J’aime beaucoup Djokovic depuis mon plus jeune âge car il est très dévoué, il montre ses émotions sur le court et malgré cela il garde le contrôle sur soi-même et déjà plusieurs années il est le No 1. Il est définitivement mon idole. Je rêve de jouer contre lui et de le battre.”

Terziev se rend compte que le tennis exige une grande dévotion et des sacrifices – un de ces sacrifices concerne l’éducation. Malgré ses excellentes notes à l’école il a dû cette année passer à l’éducation individuelle pour avoir suffisamment de temps pour les entraînements. Il ne ferme pas les yeux devant les difficultés mais la confiance en soi-même et ses grands rêves l’aident à aller de l’avant:


„C’était trop dur d’aller à l’école et de m’entraîner ensuite pour faire plus tard mes devoirs et préparer mes compositions et tests. C’est pour cette raison que j’ai pris cette décision – m’entraîner davantage pour les tournois pour atteindre un niveau qui me permettra d’être un des meilleurs dans ce sport. Je n’oublierai jamais deux de mes matchs. Le premier c’était quand j’avais 12 ans et que j’ai gagné par 7:6, 6:7, 7:6. Le match a duré 4.5 heures. Cette année j’ai eu également un autre match très difficile quand je me suis qualifié pour la finale à Timisoara en Roumanie. Je désirais très fort la victoire mais je devais me contrôler et rester calme et je suis content de l’avoir fait et d’avoir vaincu. ”

Il reste à Siméon Terziev jusqu’à la fin de l’année encore deux tournois ITF J2 qui seront disputés à Israël, tout comme les préparatifs pour l’Open d’Australie. Il a pour objectif principal un classement parmi les 50 premiers au classement mondial pour l’année prochaine. Cela lui permettra de disputer des tournois masculins et de faire la transition du tennis pour juniors au tennis pour hommes.

„Encore petit, je rêvais d’être un joueur de tennis professionnel. Je sais qu’il y aura beaucoup de difficultés, mais il y a également un grand plaisir après les victoires.”

Version française: Vladimir Sabev

Photos: archives personnelles

Tous les articles

EURO 2020: Les Bulgares se retrouvent dans le groupe A pour les barrages

A Nyon, au siège de l'UEFA, a eu lieu le tirage au sort des barrages de qualification pour l'EUR0 2020. Avant les derniers matchs de cette semaine, on connaît les 17 participants au tournoi. Ainsi l'équipe de Bulgarie se retrouve dans le groupe A avec..

Publié le 22/11/19 à 13:52

Boxe: Trois titres pour la Bulgarie au Kosovo

La Bulgarie a gagné trois titres de champion au Tournoi international "Adem Ashari" à Pristina au Kosovo, grâce à Vincent Kirkorov /dans la catégorie des moins de 64 kilos/, Rami Kyuan /-75 kilos/ et Christian Nikolov /-81 kilos/. Au tournoi ont participé..

Publié le 19/11/19 à 15:05

EURO 2020: La Bulgarie réussit à s'imposer sur la République tchèque

L'équipe nationale de football a joué un match gagnant 1:0 contre l'équipe tchèque dans le cadre des qualifications pour l'EURO 2020, mettant ainsi un terme à la série noire de défaites qu'elle a enregistrées depuis plus d'un an. Les Bulgares sont 4es dans..

Publié le 18/11/19 à 09:31