Les élections municipales en Bulgarie vues par des étrangers…

„Je vis depuis 12 ans à Sofia et j’ai le droit de voter depuis quelques années, droit que j’accomplis sans faille“, nous confie Rajmonda Duka, originaire d’Albanie, car voter donne le droit de faire valoir ses droits et d’être exigent…

Je pense que les élections en Bulgarie et en Albanie se déroulent à peu près de la même manière, les procédures sont identiques, tout comme l’exercice du droit de vote. Comme vous le savez, nous avons en Albanie une minorité bulgare dont je fais partie. Je suis originaire de Golo bardo et de ce fait, j’ai eu droit de postuler pour obtenir la nationalité bulgare, surtout que je suis domiciliée à Sofia depuis des années. Je pense que chaque citoyen, qu’il soit bulgare ou albanais, doit accomplir son devoir électoral et soutenir le candidat qui pourrait être utile et efficace pour sa commune ou son pays…

Avis partagé par un autre étranger, le Britannique, Jonathan Taylor, qui vit en Bulgarie depuis 8 ans. Ce qui ne l’empêche pas de patauger un peu dans la procédure de vote…

J’estime avoir le droit de voter en Bulgarie, mais franchement, je ne l’ai jamais fait. Si je vivais en Grande-Bretagne, j’aurais voté, car c’est pour moi une question de principe et de comportement civique. Mais personne ne m’a proposé d’exercer ce droit depuis que je vis en Bulgarie. Je ne figure pas sur les listes électorales…Sinon, je sais que j’ai le droit de voter, mais j’ignore quelles sont les démarches à suivre pour le faire…

Sinon, il considère que les partis politiques en Bulgarie doivent entretenir un contact avec les étrangers établis dans le pays, les encourager à aller voter ou à participer d’une manière ou l’autre au processus politique. Sinon, les ressortissants étrangers risquent de se sentir exclus, indésirables même…

Quoi qu’il en soit, Jonathan Taylor est satisfait du travail fourni par le maire de son village, un homme honnête et dévoué, à ses dires, qui mérite d’être réélu. Surtout qu’il essaye par tous les moyens de régler un problème de longue date du village Krouchévo:

Il s’agit notamment des restrictions d’eau chaque été qui empêchent le village de vivre correctement. Et ce n’est pas normal, car les villes et villages autour de nous en ont. Je vois même souvent à Sévliévo les riverains laver leur voiture à grande eau, sans parler des hôtels qui sont pleins et qui ne coupent pas l’eau à leurs clients. On nous a dit que c’était une question de pression qui empêchait l’eau d’arriver jusqu’à notre village qui se trouve à 500 m au-dessus de Sévliévo. Je dois vous dire qu’on a beaucoup souffert l’année dernière et cet été encore…Mais notre maire n’a pas baissé les bras et a fait construire une station de pompage à 5 km du côté du lac. Il a fait changer les canalisations et voilà que l’eau coule de nouveau au village…

Même s’il s’est heurté à pas mal de problèmes et situations inconfortables, le Britannique ne regrette pas sa décision de venir s’installer en Bulgarie. Il vit avec sa femme et ils sont heureux. Et ils soutiennent chaque décision qui pourrait rendre encore meilleure la vie à Krouchévo, pour que jeunes et vieux puissent vivre en bonne intelligence et dans la bonne humeur…


Photos: archives personnelles

Tous les articles

Journée mondiale des accidentés de la route : „La vie n’est pas une pièce de rechange ”

En sortant de la maison, du bureau, de l’école nous tous, nous devenons des acteurs de la circulation en tant que piétons, passagers ou conducteurs. Mais tout le monde ne revient pas à la maison vivant et en bonne santé. Soyons des piétons,..

Publié le 17/11/19 à 08:15

Nelly Salchéva : "Le pot de miel est un condensé de santé !"

L’Association des apiculteurs de Plovdiv « Acacia » organise du 8 au 17 novembre sa traditionnelle Foire au miel et nous avons visité le stand de Nelly Salchéva et sa fille Guérgana qui se distingue par la variété de ses pots..

Publié le 14/11/19 à 14:01

Projet „Bulgarie 2030“, un enthousiasme qui n'exclut pas la controverse…

Dans le cadre du Conseil national de coopération tripartite /CNCT/, les représentants du gouvernement, des employeurs et des syndicats ont planché sur un projet du ministère des Finances prévoyant un Programme national de développement de la..

Publié le 13/11/19 à 13:12