Le Salon international de l’Alimentation fait la part belle aux produits bulgares…

Plus de 550 entreprises bulgares et internationales se sont données rendez-vous à Sofia du 6 au 9 novembre, à l’occasion du Salon international de l’Alimentation qui se focalise sur les nouveautés en matière de viandes et charcuteries, laitages, emballages, sans oublier le Salon du Vin, et les rendez-vous Interfood&Drink et #RЕTАIL. De quoi satisfaire les goûts les plus capricieux des consommateurs de toute l’Europe du Sud-Est ! Sur la liste des participants on notera la présence des ambassades des USA, Italie, Russie, Serbie et Liban, auxquels s’ajoutent les stands de spécialités des terroirs d’Autriche, Turquie, Grèce, Pays-Bas, Finlande, Pologne, Roumanie, Arménie et Hongrie.

Par tradition, un Salon spécial sera dédié au Vin avec plus de 50 caves de Bulgarie, Italie, Macédoine du Nord, Grande-Bretagne, Allemagne et Arménie qui organiseront des dégustations de leurs meilleurs crus et même des master classes en vin…

Le Salon de l’Alimentation a été inauguré par la ministre de l’Agriculture et des Forêts DessislavaTanéva, en présence de la nouvelle ambassadrice des USA en Bulgarie Herro Mustafa et de nombreux représentants d’associations de producteurs. Aux dires de la ministre, malgré les difficultés du quotidien, la Bulgarie a de quoi être fière, car elle propose de plus en plus de produits alimentaires de qualité :

La statistique indique une hausse de 6.7% de la production de viande et charcuteries dans le secteur agro-alimentaire en 2018, comparé à 2017, et +3% pour les laitages. Une tendance qui se confirme depuis le début de l’année, avec une véritable percée des produits laitiers à base de lait de chèvre et de bufflonne, que les consommateurs semblent apprécier de plus en plus, car ils sont bons pour la santé. Nous constatons aussi une hausse de la production et de l’exportation d’œufs. Bref et pour résumer, l’industrie agro-alimentaire bulgare se porte bien et suit une ligne ascendante de développement. A preuve, notre solde commercial qui est largement positif, à hauteur de 600 millions d’euros, et nous exportons surtout dans les pays de l’Union européenne /75% du volume du commerce/. Depuis 2007, nous faisons partie d’un grand marché qui « nourrit » 500 millions de consommateurs. Un marché européen qui ne connaît pas de frontières et je dois vous dire que les entreprises et usines bulgares sont très modernes. Malgré la concurrence serrée, nous réussissons à faire vendre nos produits nationaux dont la qualité est reconnue.

Magdaléna Donkova représente une conserverie qui produits des spécialités typiquement bulgares, à savoir la lutenitsa, les piments marinés en bocaux, d’autres condiments…Le site de production se trouve en Macédoine du Nord et elle affirme que le consommateur bulgare lit de plus en plus les étiquettes et s’intéresse à l’origine des produits qu’il achète…

Le prix est peut-être un peu fort, mais nous avons décidé de nous approvisionner en légumes en Macédoine du Nord, car nous n’avons pas trouvé de producteur en Bulgarie qui puisse nous livrer des légumes frais en quantité suffisante pour faire tourner notre entreprise. Nous ne voulons pas utiliser des légumes surgelés. Sinon, notre équipe est composée de jeunes gens qui ont appris à reconnaître et sélectionner les légumes frais de qualité, car nous devons satisfaire au mieux le goût de nos consommateurs. Nous avons souhaité dépoussiérer les bonnes vieilles recettes de nos grands-mères, et je vois que nous avons bien fait car nos produits sont très demandés…

Récit : Sonia Vasséva


Tous les articles

Journée mondiale des accidentés de la route : „La vie n’est pas une pièce de rechange”

En sortant de la maison, du bureau, de l’école nous tous, nous devenons des acteurs de la circulation en tant que piétons, passagers ou conducteurs. Mais tout le monde ne revient pas à la maison vivant et en bonne santé. Soyons des piétons,..

Publié le 17/11/19 à 08:15

Nelly Salchéva : "Le pot de miel est un condensé de santé !"

L’Association des apiculteurs de Plovdiv « Acacia » organise du 8 au 17 novembre sa traditionnelle Foire au miel et nous avons visité le stand de Nelly Salchéva et sa fille Guérgana qui se distingue par la variété de ses pots..

Publié le 14/11/19 à 14:01

Projet „Bulgarie 2030“, un enthousiasme qui n'exclut pas la controverse…

Dans le cadre du Conseil national de coopération tripartite /CNCT/, les représentants du gouvernement, des employeurs et des syndicats ont planché sur un projet du ministère des Finances prévoyant un Programme national de développement de la..

Publié le 13/11/19 à 13:12