Eмисия новини
от 02.00 часа

Un photographe pour sublimer la beauté de la femme bulgare

Автор:

« Une femme bulgare » Tel est l’intitulé de la nouvelle exposition du photographe Radoslav Parvanov qui a réuni les portraits de 25 jeunes femmes bulgares en tenue traditionnelle, placées dans un environnement culturel et historique différent. 

„L’idée de cette exposition est venue après une rencontre que j’ai faite en 2014 avec une jeune femme qui travaille dans une association patriotique, nous confie le photographe. – Je lui ai proposé un shooting improvisé dans le Vieux Plovdiv et elle a voulu poser en costume traditionnel de la région. Les photos ont eu un immense succès et je me suis dit que je pouvais prendre d’autres photos, d’autres modèles, et illustrer mon idée de la belle Bulgare dans une exposition. “

Снимка

СнимкаLes photos ont été prises dans la période 2014-2016 au Cercle des Armées à Sofia, sur la forteresse de Pernik, au village Roupité dans le Rhodope, au Palais de Balchik, sur le mont Chipka, dans les villes de Smolyan, Triavna, Vratsa et Koprivchtitza. Une partie de l’exposition est dédiée aux femmes mères et à leurs filles, plus ou moins jeunes. Des photos de Radoslav Parvanov sont publiées sur les pages des revues „National Geographic“ et „ The Economist“. Bien sûr, il y a eu quelques obstacles à franchir, en commençant par le choix des modèles, des décors naturels, des costumes traditionnels et bien entendu, des conditions météo :

Снимка„En effet, les conditions climatiques ont joué un rôle primordial dans la réalisation de cette collection de photos. Certains clichés ont été pris pendant l’été, en période de canicule, dans les champs, avec un mercure qui tournait autour des 50°C. D’autres, au contraire, ont fait grelotter les modèles, comme la série réalisée au Musée ethnographique à ciel ouvert à Gabrovo, le 31 décembre 2016. Heureusement, personne n’est tombé malade ni n'a attrapé un coup de soleil…Les jeunes femmes étaient très courageuses et n’ont fait aucun caprice. “

L’exposition de Radoslav Parvanov est ouverte au public jusqu’au 13 juin. Puis, elle partira en tournée dans les villes où les photos ont été prises. Mais il ne compte pas en rester là avec ce projet passionnant :

„C’est un rêve que de pouvoir promouvoir le plus largement possible le produit fini. Mon ambition est de montrer qu’à chaque endroit immortalisé par mon appareil photo, il y a une jeune femme à découvrir et à révéler au grand public. Une Bulgare qui aime son pays et qui veut le faire connaître aux autres, dans son pays et à l’étranger. Au début, lorsque je demandais l’autorisation de photographier, les gens étaient quelque peu sceptiques et réticents, mais dès qu’ils ont vu le résultat, ils m’ont ouvert les bras et mon exposition est très bien accueillie partout où elle passe. Je voudrais continuer à enrichir cette idée, et exporter cette exposition au-delà des frontières de la Bulgarie. “

Снимка

 

Photos: Radoslav Parvanov

Още от