Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Une somptueuse collection de cristaux des Rhodopes

БНР Новини
Photo: evros-smolyan.eu

La nature, faut-il le rappeler, est un savant architecte, doué pour les formes et les couleurs. Au fil des siècles elle façonne les pierres et les rochers, en attachant une importance particulière aux cristaux et à leur éclat, symbole de luxe et de beauté.

La plus impressionnante des collections de cristaux de Bulgarie est celle de la ville de Madan, ancienne cité minière, blottie dans le massif du Rhodope à quelques kilomètres du chef-lieu de la région, la ville de Smolyan. Pendant plus de 30 ans, le musée de Madan a réuni, l’une après l’autre, les pièces d’une collection époustouflante exposée aujourd’hui dans la salle des « Cristaux des Rhodopes ». Il s’agit de quelque 600 cristaux de taille différente, fruit d’un travail de longue haleine – plus de 30 ans ! Et ce sont les ouvriers de la mine « Goroubso-Madan » qui sont, en quelque sorte ses donateurs, puisque ayant extrait des profondeurs des galeries dans lesquelles ils travaillaient les précieux cristaux. Une entreprise qui a vu le jour en 1953 et qui a concouru à l’essor de la ville dans la deuxième moitié du siècle dernier. L’industrie minière a petit à petit fait de Madan un fleuron du tourisme minier. Et l’on sait que les gisements étaient exploités des Thraces, puis des Romains et des Byzantins. A quelques kilomètres de Madan se trouve une belle grotte qui date de l’époque des Thraces. 

Снимка

« Très peu de gisements de plomb et de zinc peuvent receler des cristaux aussi originaux et franchement beaux, que le visiteur peut admirer dans la salle du musée », nous confie la conservatrice Sofia Fidanova.

„Nous avons effectivement des pièces d’exception. L’exploration de la mine et les études ont commencé dès les premières années du XXe siècle par le géologue bulgare Guéorgui Bonchev qui en crée un registre précis. La salle des cristaux est ouverte aux visiteurs en 1984 et la collection de cristaux est la grande fierté de Madan, mais aussi des Balkans qui ne connaissent pas d’exposition aussi riche et variée. Tous les cristaux sont extraits des sols de la Bulgarie. J’attirerais votre attention sur les cubes de galène, une espèce minérale composée de sulfure de plomb, très répandue dans la région de Madan et qui contient des traces d’argent, de cuivre, de zinc, de fer, d’or, entre autres. Sachez encore que les cristaux de notre musée sont exposés tels quels, dans leur état brut. Et ils coûtent cher, très cher. Un collectionneur de galène peut débourser jusqu’à 3 000 euros pour un petit morceau de cristal. »

Снимка

Aux dires de Sofia Fidanova, vous trouverez des éclats de cristaux dans chaque foyer de mineurs à Madan. C’est un symbole et un rappel des dizaines d’années passées sous terre. Mais encore…

Снимка

„Même si le galène est le cristal le plus toxique que l’on trouve dans les profondeurs des mines de la région, ses formes sont un vrai chef d’œuvre de la nature. Nous avons aussi dans la collection des calcites de couleur laiteuse qui sont très dangereux pour les mineurs, puisque attaquant leurs poumons. Et pourtant, c’est un minéral très beau avec des formes surprenantes. Nous en avons répertorié quelque 70 variétés. Le gisement à Madan est très riche en cristaux, ce qui n’est pas le cas de la Bulgarie. Et quand on regarde tous les cristaux dans les vitrines du musée non éprouve un immense respect pour les créations de Dame Nature. Un sentiment incroyable qu’il est difficile de décrire en quelques mots… »

Version française: Sonia Vasséva

Crédit photos : evros-smolyan.eu

Tous les articles

Le Musée d’histoire de Samokov : une fenêtre sur une ville riche en histoire

La ville de Samokov est située à 55 km de Sofia. Elle est connue pour sa proximité avec la station de sports d’hiver « Borovets ». Mais c’est aussi une ville chargée d’histoire, qui a vu naître des intellectuels et des personnages historiques..

Publié le 07/09/15 à 13:53

Souvenirs de Véliki Preslav

Véliki Preslav (Preslav la Grande) est la deuxième capitale du Premier royaume bulgare. Après avoir remplacé en l’an 893 la première, Pliska, la ville devient également le siège de la première école littéraire bulgare. Elle se développe comme un..

Publié le 15/05/15 à 15:18

Le musée des mines à Pernik: de l’extraction à l’attraction

La ville de Pernik est connue comme la « Ville des mineurs » car c’est à eux que la ville doit sa prospérité et son développement en tant que centre industriel important de la Bulgarie de Sud-Ouest. C’est ici que se trouve le seul et unique musée en ce..

Publié le 31/03/15 à 08:00