Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2023 Tous droits réservés

Les 7 lacs de Rila : un lieu énigmatique et magnétique à la fois

БНР Новини
3
Photo: bg.wikipedia.org

Un des sites naturels les plus extraordinaires en Bulgarie ce sont les 7 lacs de Rila, situés sur une hauteur de 2095 à 2535 mètres. Ils se sont formés au cours du processus d’érosion pendant la période glacière, durant le système quaternaire. Le mouvement des glaciers et de la masse rocheuse a creusé des formes profondes qui ont été épurées avec le temps. Les blocs de glaciers repoussant les masses rocheuses, il s’est formé un système de cirques. Les sept lacs se trouvent dans la partie la plus profonde de cet ensemble. La balade des sept lacs est un vrai bonheur pour le montagnard. Krassimir Andonov qui est directeur du Parc national Rila nous parle des conditions de tourisme et de la magie du lieu.

Salzata (larme)

« Tout d’abord, c’est la beauté de la nature. Nombreux sont les tour-opérateurs qui organisent des randonnées. Le lieu est visité surtout en été. Au mois d’aout la Fraternité blanche (mouvement spirituel de Petar Danov) organise ses réunions autour d’un des lacs. Ce qui facilite la marche aux visiteurs c’est le télésiège qui part du chalet Pionerska et arrive au chalet Rilski ezera. Cette installation a augmenté le nombre de touristes et rendu l’endroit plus attractif pour les étrangers ».

Les sept lacs de Rila ont été baptisés officiellement les années 30 du 20e siècle, lorsque l’Etat bulgare cartographie pour la première fois les eaux dans les massifs montagneux. Le nom choisi est à chaque fois en relation avec la forme du lac. Par exemple le lac Ribnoto est en forme de poisson, il y a aussi lе Salzata (larme) qui est le plus en hauteur – 2538 m.  Le lac Okoto (l’œil) est le plus profond dans les Balkans (37.5). Il y a encore Babreka (le rein) qui est le plus emblématique, Bliznaka (Jumeau) qui est le plus grand en étendu. Pendant l’été, lorsque le niveau de l’eau baisse il se divise en deux d’où le nom. Au-dessus s'élève le pic Haiduta ou Haramiata, 2465 mètres. Le Trilistnika (Trois feuilles) qui est comme formé de trois cercles. Le lac Ribnoto attire avec ses bordures d’herbe.

Okoto (l’œil)

Dans la tradition orale il existe de nombreux mythes et légendes au sujet des lacs de Rila. Krassimir Andonov nous raconte celle de leur création.

« Il y a une légende qui raconte qu’il y existait, il y a très longtemps, un village entre Panitchichté et les 7 lacs. Là-bas vivait la belle Smiliana. Un jour elle est allée au puits pour chercher de l’eau. Un rayon du Soleil a glissé sur elle et a illuminé son visage. Émerveillé par sa beauté extraordinaire, le Soleil est tombé amoureux de Smiliana. Le Soleil ne pensait plus qu’à elle. Un jour elle est allée moissonner avec ses amies dans le champ du bey (féodal ottoman) local. Il a voulu l’enlever de force mais elle ne s’est pas donnée et pour se venger le bey l’a fait pendre. Lorsque le Soleil a appris la nouvelle il s’est mis à pleurer et a pleuré si longtemps que ses larmes ont formé les sept lacs de Rila ».

Babreka (le rein)

Mais quels sont les caractéristiques naturelles des lacs et que disent les chercheurs, avons-nous demandé à notre interlocuteur ?

« Les premières recherches géologiques datent de 1890, elle ont été menées par le géologue serbe Jovan Cviic qui a démontré leur formation pendant la période glacière. Les années 30 des chercheurs autrichiens reprennent les études, les années 50 sont étudiées les algues locales. Beaucoup de recherches sont faites depuis et avec la création du Parc naturel on poursuit les études et le monitoring du milieu naturel, comme la faune, la flore et les espèces menacées ».

Bliznaka (Jumeau)

Le cirque naturel des sept lacs fait partie du Parcours touristique européen E4. Des indications sur le parcours facilitent les marcheurs pendant l’hiver.

Version française : Miladina Monova

Photos: bg.wikipedia.org

Galerie

Tous les articles

Le monastère de Tchiprovtsi, un lieu de recueillement qui met du baume au cœur et soulage les bleus à l’âme

La Bulgarie est connue pour ses monastères et chaque monastère a été construit à un emplacement chargé d’histoire et de symbole…Tel le monastère de Tchiprovtsi qui a été érigé au Xe siècle dans les contreforts de la Stara planina qui coupe en deux le..

Publié le 19/10/15 à 15:10
Entrée de la forteresse

Pliska, la première capitale des Bulgares témoigne de leur grandeur et sagesse

La plus grande ville, un centre – c’est peut-être ainsi que voyaient leur capitale les fondateurs du Premier Etat bulgare dans le lointain VIIème siècle. L’emplacement était judicieusement choisi, à la croisée des grandes routes commerçantes, le..

Publié le 26/09/15 à 09:05

Le mont Snéjanka dans les Rhodopes : une expérience visuelle unique

Il existe un mont dans la montagne des Rhodopes qui porte le nom de Snéjanka / Blanche Neige en bulgare/, comme le personnage du conte. Il est appelé ainsi à cause de son habit de glace scintillant, qui le recouvre la plupart du temps, entre..

Publié le 21/09/15 à 10:00