Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

Kaléidoscope des Balkans

Zoran Milanovic est le grand gagnant de la présidentielle en Croatie


Photo: Reuters
L’ex-premier ministre est le grand gagnant du second tour de la présidentielle avec un score de 53% des voix électorales. L’actuel chef de l’Etat issu du parti au pouvoir « Communauté démocratique croate » Kolinda Grabar-Kitarovic a bénéficié de 47% des voix. Milanovic, âgé de 53 ans, juriste et diplomate de profession, a été premier ministre dans la période de 2011 à 2016. Le 22 décembre dernier, au premier tour de la présidentielle, un tiers des électeurs avaient voté pour lui. Kitarovic n’a pas réussi à réunir les voix de la droite et n’a pas bénéficié du soutien du nationaliste indépendant Miroslav Škoro qui s’était également porté candidat à la présidence mais dont le score ne lui avait pas suffi d’aller au second tour. La Croatie assume actuellement la présidence tournante du Conseil de l’UE et le vote à la présidentielle est qualifié de test pour les législatives régulières de la fin de 2020.

Le président serbe Alexandre Vucic a renoncé à se rendre au Monténégro à l’occasion de Noël selon le calendrier julien ! 

Photo: EPA/BGNES
Le président serbe Alexandre Vucic a déclaré à l’issue d’une rencontre avec le patriarche Irinej qu’il n’allait pas visiter les Serbes résidents au Monténégro à l’occasion de l’ancien Noël (selon le calendrier julien). Vucic a expliqué ne pas vouloir laisser ainsi supposer que Belgrade aurait intérêt à s’attaquer à l’indépendance et à l’ordre constitutionnel des voisins. « Nous n’avons jamais menacé l’ordre constitutionnel du Monténégro, ni avons intérêt à le faire », a déclaré Vucic. « Je jugeais normal d’effectuer une visite privée sans faire quelconque déclaration politique, au moment du Réveillon de Noël. Je pensais tout simplement me rendre dans une église pour la messe mais j’ai compris, suite aux réactions de certains politiques du Monténégro que ma visite là-bas n’avait pas été approuvée par les autorités au pouvoir », a-t-il précisé.

Chypre a invité Israël à exploiter le gisement de gaz naturel « Aphrodite » 

Photo: BGNES
Au cours des quelques prochaines semaines Chypre enverra à Israël sa proposition relative à l’exploitation du gisement de gaz naturel « Aphrodite ». C’est ainsi que le porte-parole Kiriakos Kusios a commenté la signature de l’accord sur le gazoduc EastMed. La Grèce et Chypre ont signé un accord réglementant la construction du Gazoduc depuis la Méditerranée orientale. Le tuyau de 1900 km qui part du Proche Orient et arrive à l’île de Crète et des Balkans coûtera 7 milliards d’euros. Les trois pays chercheront désormais des investisseurs pour ce projet qui est soutenu également par les USA. Le ministère turc des Affaires étrangères a cependant déclaré que chaque projet qui a pour but d’ignorer la Turquie dont le littoral est le plus long dans la région de la Méditerranée orientale serait voué à l’échec.

Les autorités à Skopje se sont déclarées contre les feux traditionnels de Noël

Photo: wikipedia.org
Les autorités à Skopje – capitale de la Macédoine du Nord, ont appelé les citoyens à ne pas allumer des feux le soir du 6 janvier comme on fait traditionnellement pour le réveillon de Noël d’après le calendrier julien. Des annonces sont affichées partout dans la ville pour mettre en garde contre la pollution de l’air que provoqueraient les feux en question. Malgré l’amende réglementée de 50 euros, les autorités ont toutefois précisé ne pas avoir l’intention de l’appliquer mais ont appelé les gens à être suffisamment conscients à ce propos. L’Eglise orthodoxe macédonienne qui n’est toujours pas reconnue s’est également déclarée contre cette tradition en la jugeant païenne. Selon les médias locaux, les Macédoniens auraient un comportement plutôt sceptique quant à l’appel des autorités selon lesquelles cette tradition d’allumer des feux pourrait provoquer une pollution accrue de l’air.

La Grèce et la Macédoine du Nord ont commencé à s’approvisionner en gaz russe via le gazoduc TurkStream

Photo: BGNES
La Grèce et la Macédoine du Nord se font déjà livrer du gaz russe via le gazoduc TurkStream, a déclaré Vradimir Malinov, chef de « Bulgartransgaz ». Au 1er janvier ont également débuté les livraisons de gaz à destination de la Bulgarie à travers le nouveau tracé de gaz. D’après les calculs préliminaires, Sofia économisera ainsi environ 40 millions d’euros annuellement. Selon Malinov, le nouveau point de livraison « Strandja 2 » se situant à la frontière avec la Turquie est depuis le début de 2020 remplacé par Turk Stream. Si nécessaire, les autorités bulgares pourraient bénéficier également des possibilités qu’offrent l’actuel tuyau, a aussi souligné Malinov. L’inauguration officielle du gazoduc en Turquie est programmée pour le 8 janvier. 

Version française: Nina Kounova

Tous les articles

Un Français fait la promotion de la Bulgarie en organisant des circuits oenologiques

Le tourisme vinicole est une chance d’attirer des touristes plus aisés en Bulgarie tout comme une possibilité de montrer qu’elle n’est pas uniquement une destination de "tourisme de la cuite". C’est ce qu’essaie de faire comprendre Guy Labeyrie, un..

Publié le 17/01/20 à 12:24

Une école qui donne des ailes!

Au cours des 17 dernières années en Bulgarie ont été fermées plus de 1000 établissements scolaires. Les écoles primaires dans les petites villes et les villages n’arrêtent pas de se battre pour leur survie. Dans les régions à..

Publié le 16/01/20 à 12:33

Malgré les difficultés de la vie, la petite Mikhaéla vit dans un monde „ensoleillé“

Agée de 4 ans à peine, Mikhaéla connaît toutes les lettres de l’alphabet et récite des poésies. Selon les médecins, ce ne serait pas normal à son âge. Il convient de souligner ici qu’elle est née avec le syndrome de Down.   Quand sa maman..

Publié le 15/01/20 à 15:11