Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

L’Université de Sofia prive de leur titre 4 "doctor honoris causa"

Photo: archives

Le Conseil académique de l’Université de Sofia « Saint Clément d’Ohrid » a décidé de priver de leur titre et insigne honorifiques Hans Franck, Bernhard Rust, Evdald Robert Valentin von Massow et Edouard Kohlrausch.

Hans Franck a reçu l’insigne de « Doctor honoris causa » des sciences juridiques en mai 1933, et a été le conseiller juridique personnel d'Hitler. En octobre 1939, il est nommé gouverneur général de la Pologne occupée et est considéré comme le responsable de l’assassinat de centaines de milliers de Polonais et de la déportation des Juifs polonais. Lors du Procès de Nuremberg, il est condamné à mort par pendaison pour avoir commis des crimes contre l’humanité.

Bernhardt Rust a reçu l’insigne de « Doctor honoris causa » des sciences philosophiques en octobre 1940. Ancien ministre de la Science et de l’Education nationale en 1934, il est à l’origine du licenciement de 1000 enseignants universitaires, principalement des Juifs et des sociaux-démocrates. Il introduit aussi le salut nazi dans les écoles. Il devient Obergruppenfuhrer des SA en 1932. Il se suicide en 1940, apprenant la capitulation de l’Allemagne.

Evdald Robert Valentin von Massow reçoit le titre « Doctor honoris causa » en droit en mai 1939. Il est nommé général dans l’armée de la Prusse et est envoyé pendant les Guerres balkaniques dans le QG de l’armée bulgare. En 1929, il fait la connaissance d’Hitler avant d’adhérer au parti national-socialiste ouvrier allemand. A 1932, il commence sa carrière chez les SS devenant gruppenfuhrer et général. A sa mort, il est inhumé avec tous les honneurs militaires et une gerbe de la part de Heinrich Himmler.

Edouard Kohlrausch reçoit l’insigne de « Doctor honoris causa » en droit en mai 1939. Juriste et recteur de l’Université Humbold en 1932 et 1933, il est à l’origine des 3 lois de Nuremberg, adoptés par le Reichstag à l'initiative d'Adolf Hitler, socle de l’idéologie antisémite et raciste.

Le retrait des titres honorifiques a été proposé au recteur de l’Université de Sofia par Léa Cohen, présidente de l’Association des rescapés de l’Holocauste en Bulgarie et de leurs descendants. Le motif invoqué – il est inadmissible que des insignes d’honneur soient décernés à des personnes professant l’idéologie de la haine ou qui ont commis des crimes, dit le communiqué de l’Université de Sofia. 


Tous les articles

Гимназия “Райна Княгиня”

La crise du coronavirus a fait jaillir de nos cœurs la compassion et la bonté

Habitués à voir dans notre quotidien des visages tristes et froids, l’indifférence à l’égard de ceux qui ont besoin de compassion, les réactions de nervosité et d’intolérance, en ces jours d’épreuves nous affichons de plus en plus souvent la..

Publié le 30/03/20 à 11:20

COVID-19 : les bons désinfectants et leur usage…

Dès le début de la pandémie du coronavirus, les Bulgares se sont rués dans les pharmacies pour acheter des gels hydro-alcooliques et autres désinfectants afin de se protéger. Les stocks ont été   rapidement épuisés, même si d’après les..

Publié le 27/03/20 à 13:35

Pavel Mitkov nous invite à dessiner contre le virus !

La pandémie du nouveau coronavirus modifie notre mode de vie – nous devons rester à la maison et limiter nos contacts sociaux. Nous sommes dans le même temps submergés de part et d’autre par les médiaux sociaux d’informations inquiétantes,..

Publié le 27/03/20 à 13:01