Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

La Forteresse antique "Tuida" à Sliven vit au rythme de l’homme moderne!

Photo: wikipedia.org

En route vers la mer, nous avons passé une excellente journée à Sliven, la ville des cent « voïvodes ». L’un des monuments les plus intéressants que nous avons visités était notamment la forteresse médiévale « Tuida » - c‘est ainsi que commence son récit un touriste ayant visité Sliven, après s’être retrouvé près de ce monument historique qui impressionne par ses remparts parfaitement conservés et qui se situe à proximité du centre-ville.

La forteresse est située sur la colline Hissarlaka, dans la partie nord-est de Sliven. C’est bien pour les touristes et pour les habitants de la ville car le chemin pour s’y rendre est piéton et facile à parcourir.

Les archéologues commencent à étudier de manière détaillée la forteresse Tuida en 1982. Y sont découvertes deux portes – au nord et au sud, quatre tours, des remparts de la forteresse, des pièces d’habitation et des dépôts destinés au stockage de marchandises. Y ont également été trouvés de nombreux artefacts. Grâce à un monument épigraphique avec des inscriptions dessus, il a été constaté que le nom antique de la forteresse est Tuida.


Il semblerait qu’au III siècle, il y a eu près de Hissarlaka un village thrace. La forteresse même est construite au milieu du IVe siècle sur une superficie de 4,2 hectares. Tuida a été utilisée le long de siècles, notamment à l’époque de l’Empire Romain, de Byzance et à l’époque de la Bulgarie médiévale. Aujourd’hui c’est un monument historique qui est entretenu par la municipalité de Sliven – raconte la guide Dénitsa Jétchéva.

La forteresse se trouve sur une colline, elle a servi à des fins administratives, c’est là-bas qu’a été concentrée l’élite de la société, les seigneurs et les protecteurs de la ville. Nous savons également qu’il y a eu aussi une caserne, la population habitant en dehors du mur de la forteresse, au pied d’elle. En cas de possible danger, les habitants avaient  le droit de passer de l’autre côté des remparts de la forteresse. La forteresse avait pu être assiégée pour longtemps, en cas d’assauts, les habitants se sauvaient dans la montagne en traversant un tunnel secret qui sortait près de la rivière Novosselska. Un fait curieux c’est que les archéologues y ont trouvé une bougie en cire avec laquelle les habitants de la localité avaient très probablement illuminé leur chemin à travers le tunnel. Le tunnel qui s’est affaissé de quelque 20 mètres à l’intérieur doit être restauré et nous tous, nous espérons qu’il sera de nouveau possible de le traverser. 


Les habitants de Sliven visitent souvent la forteresse. Ils sont surtout intéressés par la vidéo animation qui raconte le passé des gens ayant peuplé ces terres. Chaque personne qui visite la forteresse peut tirer à l’arc, s’habiller en costume médiéval pour se prendre en photo en souvenir, ainsi qu’apprendre des faits intéressants de l’histoire, des us et coutumes, ainsi que de la cuisine des gens de l’antiquité, raconte Denitsa Jétchéva.

Le visiteur peut revivre l’histoire, tester ses talents dans l’atelier artisanal, fabriquer lui-même des souvenirs et repartir de très bonne humeur. Nous nous sommes actuellement focalisés sur des artisanats antiques dont notamment le tissage. La municipalité de Sliven soutient entièrement chacune de nos initiatives culturelles ou bien éducatives sur le territoire de la forteresse. Y sont organisées des classes vertes et autres divertissements pour enfants. Il y a aussi un amphithéâtre à ciel ouvert où ont lieu beaucoup de concerts et des spectacles d’opéra. Des manifestations sportives et des festivals des arts s’y tiennent également. 


Photos:wikipedia.org et BGNES