Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

L’ABS : Le virus ne résiste pas aux rayons ultra-violets

Penka Petrova
Photo: BТА

Nous travaillons avec un analogue du coronavirus qui est isolé pendant les années 60 du siècle dernieret conformément aux réactions de ce petit virus pathogène nous pouvons prévoir comment agiraient nos substances antivirales sur le coronavirus. C’est ce qu’a déclaré surNova TV la Chargée de cours Penka Petrova, directrice de l’Institut de microbiologie de l’ABS. L’Académie bulgare des sciences dispose d’environ 70 substances synthétisées qu’on est en train de tester pour la première fois contre le coronavirus et dont 22 semblent « particulièrement prometteuses ». Le virus périt sous les rayons ultra-violets, a encore souligné la chargée de cours Penka Petrova en ajoutant que l’ABS est en train d’élaborer également une méthode sur la base de la carbonisation électrique qui soit utilisée pour la fabrication de masques.