Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

Après le stockage initial de produits à cause du Covid-19, les Bulgares achètent moins souvent

Photo: Violeta Achikova

Ces derniers mois, il y a eu une baisse du chiffre d'affaires des chaînes de la grande distribution en Bulgarie, informe le journal « Dnevnik ». Selon les résultats d’une enquête sur «Comment le confinement a-t-il affecté le commerce moderne?», les enseignes non alimentaires sont plus affectées par la crise. Huit membres de la Modern Trade Association ont participé à l'étude. Les enquêtés indiquent que pendant l'état d'urgence, leur chiffre d'affaires a chuté de plus de 11% en moyenne. Dans certaines enseignes de la grande distribution, le recul est minime, dans d'autres, il est de 5 à 10%. Avec les surstocks de marchandises au début de la crise, une croissance du chiffre d'affaires a été signalée, qui a été suivie par des baisses plus importantes dans la période avril-mai. La baisse moyenne pour les produits non alimentaires est de plus de 30%. Les baisses les plus importantes ont été observées dans certains commerces en raison de la fermeture de magasins et du report des achats d'articles pour enfants, de vêtements et de chaussures. Malgré la baisse du chiffre d'affaires, seules deux des entreprises ont bénéficié du dispositif 60/40 d’aide à l’emploi.


Tous les articles

Théorie optimiste sur l’agriculture bulgare

La gestion du risque dans l’agriculture est un aspect important du développement durable du secteur. En plus du climat et des différentes pathologies qui sont un risque majeur pour toute l’industrie, on observe dans cette équation un facteur..

Publié le 27/10/20 à 09:56

Le projet de loi de Finances, d’importantes dépenses et plusieurs inconnues

Le projet de loi de Finances 2021 soumis à l’Assemblée nationale pour des débats, a provoqué des réactions contrastées et une certaine perplexité parmi les experts financiers dans le pays. L’ex-ministre de l’Economie Nikolay Vassilev est..

Publié le 26/10/20 à 09:23

Plus de 1,5 milliard d’euros pour la crise sanitaire en 2021

Selon le ministre des finances Kiril Ananiev, le budget 2021 est un budget  “antipandémique”. “On y voit nettement formulées les priorités, ciblées sur des mesures qui permettraient de surmonter les impacts de la crise”, a-t-il dit pour la RNB et a..

Publié le 25/10/20 à 12:13