Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

Gestion de la crise du Covid-19: Où se positionne la Bulgarie en Europe du Sud-Est?

Photo: BGNES

Quel est l'impact de la crise provoquée par la propagation du coronavirus sur les économies et les systèmes de santé dans les pays d’Europe du Sud-Est ? La plateforme de business régionale SeeNews essaye de découvrir les perspectives d'une future relance.

Tous les pays de notre région ont adopté des mesures restrictives au début de la pandémie au même moment que les pays d’Europe Occidentale et a l’échelle mondiale. On n’est toujours pas en mesure de juger si les effets de ces mesures ont été dans leur ensemble négatifs pour les économies des 11 pays car les données sur la chute du PIB au cours du deuxième trimestre ne sont pas encore publiées. Les conclusions restent à faire et il faudra évaluer les pertes subies par le tourisme – une industrie particulièrement importante dans les pays du Sud-est européen.

“Le recul de la production industrielle est moins grand que nous l’attendions – dit Lilia Goranova de la plateforme SeeNews dans une interview pour le programme “Horizon” de la Radio nationale. Mais si nous parlons du retour du PIB jusqu’aux niveaux d’avant la pandémie, on estime que cela ne sera possible que dans 7 pays de la région en 2021 et que la Roumanie, la Croatie, la Slovénie et le Monténégro n’y arriveront pas. Au sein de ce groupe de 7 pays il y en a deux pour lesquels les perspectives ne sont pas très claires – le premier de ces pays est la Bulgarie, l’autre est la Bosnie-Herzégovine. Nous nous expliquons ce phénomène par le fait que la Bulgarie ne dépend pas dans une trop grande mesure du tourisme, qui cependant, avec les transports et le commerce, produit une grande partie du PIB et de la valeur ajoutée brute. Notre dépendance des exportations est un autre facteur négatif et si nous avons à fermer de nouveau l’économie, les effets seront extrêmement grands.”

En ce qui concerne le paquet de mesures économiques en tant que pourcentage du PIB, notre pays se range à la 3e place dans la région avec 10.7%. La moitié de ce pourcentage est cependant destiné à stabiliser la liquidité des banques et on ne s’attend pas à ce que cela impacte directement l’économie. Selon Lilia Goranova, le grand mystère de l’actuelle crise est lié à la réponse aux questions concernant le fonctionnement et l’application des mesures européennes adoptées récemment et quel seront leurs effets sur les économies du Vieux continent.

“Notre étude est basée sur les prévisions du Fonds monétaire international, de la Banque mondiale, de l’UE qui envisagent des bons et des mauvais scénarios, poursuit-elle. Le mauvais scénario serait une nouvelle fermeture restrictive des économies. Quand on se demande à savoir s’il faudra reporter la relance pour 2022, je n’y crois pas beaucoup – du moins pour la majorité des pays de la région. Quant à savoir si cette reprise sera en V comme nous l’espérions au début de la crise, cela n’est toujours pas très clair.”

De quelle manière le niveau des nouveaux infectés au Covid-19 exerce une pression sur le système de la santé, représente un autre indice observé par la plateforme. Il devient clair que la Bulgarie est un des deux pays qui s’en tirent plutôt bien par rapport aux nombre de lits d’hôpital tandis qu’au niveau du nombre du personnel soignant, elle se range à la 4e place dans la région du Sud-est.

“Il y a quelques jours le ministre de la Santé a déclaré que le vaccin ne sera pas obligatoire dans le pays, rappelle Lilia Goranova. – Il s’agit probablement d’une décision politique dans les conditions d’insécurité d’autant plus que ceux qui doutent des effets de ce vaccin sont nombreux. De l’avis des experts sanitaires, la population d’un pays donné pourraient se munir d’une immunité collective quand au moins 70% de cette population sont immunisés. En Bulgarie cependant, une grande partie du public ne semble pas croire dans l’existence de ce virus. En ce qui concerne le vaccin, nous observerons non seulement en Bulgarie mais aussi dans les autres pays quelles seront les décisions gouvernementales et la rhétorique politique à ce sujet.”

Une partie des données sur cette question sera publiée en novembre.

Tous les articles

Près de 1000 guéris du coronavirus par jour malgré l'accélération des contaminations

On observe une tendance durable de croissance du nombre des guéris – presque 1 000 par jour, a annoncé lors d’une conférence de presse le ministre de la Santé Kostadin Anguélov. Selon lui, les mesures adoptées et appliquées..

Publié le 12/11/20 à 13:42

Les effets de la pandémie sur la santé mentale des Bulgares…

Un éventuel nouveau re confinement du pays dans le but de limiter la propagation de la pandémie du Covid-19 pourrait être mal compris par les gens qui, au lieu de respecter les gestes barrières déjà appliqués pourraient commencer à les..

Publié le 12/11/20 à 11:42

Le secteur préhospitalier assume de nouvelles responsabilités dans la lutte contre le Covid-19

En début de semaine il s’est avéré que dans 50 polycliniques du pays seront constituées des zones dites « Covid-19 ». 10 d’entre elles seront situées dans la région de la capitale, les 40 autres polycliniques dotées de zones spécialisées se..

Publié le 10/11/20 à 15:21