Ephéméride: L'Exaltation de la Sainte Croix

Photo: pixabay

Le 14 septembre l’Eglise orthodoxe bulgare célèbre une des plus grandes fêtes dans son calendrier - l'Exaltation de la Sainte Croix. C’est un  des 4 jours au cours de l’année quand les fidèles peuvent se recueillir devant la Croix du Christ. Les 3 autres sont le 3e dimanche du Grand Carême, le 5e jour de la Semaine sainte le Vendredi saint, tout comme le 1er août – la Procession de la Sainte Croix.


Les légendes liées à cette fête sont nombreuses. Selon une d’elles il semble qu’à son origine il y a une femme – la mère de l’empereur Constantin le Grand, Sainte Hélène. Après de longues recherches en Palestine, elle arrive à découvrir la tombe de Jésus Christ. A l’aide d’une des 3 croix dans cette tombe elle arrive à ressusciter un homme récemment décédé. Sainte Hélène emporte avec elle une parcelle de cette croix laissant le reste du crucifix dans l’église de la tombe du Saint-Sépulcre. Le 13 septembre des années plus tard la croix est élevée au-dessus des têtes des fidèles. Depuis lors les chrétiens se rassemblent pour voir et prier devant cette croix sainte.

La tradition est présente également en Bulgarie – dans le site de la Forêt de la Croix, dans le massif des Rhodopes. Il est situé à une distance d’environ 200 km de la capitale Sofia et la Forêt de la Croix attire des jeunes et des vieux qui viennent pour chercher de la santé ou une guérison de graves maladies et souffrances. On estime également qu’ici est enterrée une parcelle de la Sainte Croix.


L’histoire de la gloire du mont de la Croix dans les Rhodopes et le site autour de lui a ete apprise par le roi bulgare Boris III également (1918 – 1943) d’un ermite consacré à la foi en Dieu. Il lui raconte qu’il a des visions qui démontrent qu’une parcelle de la Croix du Christ est réellement cachée sur le sommet où il y avait autrefois un monastère, détruit par les Turcs lors d’une de leurs invasions. C’est justement là que selon les visions on devrait construire et installer une grande croix métallique.

Le 1er mai 1936 la croix métallique est installée au sommet et après sa consécration, un pigeon blanc emmène la foule vers le versant occidental du mont de la Croix où sous le rocher sur lequel il s’est posé a jailli de la terre de l’eau. C’est pour cette raison qu’au-dessus de cette croix on a installé une seconde en métal à proximité d’une petite chapelle construite avec des dons. En 1994 la croix du Tsar Boris III disparaît. Elle est découverte dans la forêt et 7 mois plus tard elle est posée dans la nouvelle église.


Conformément à la tradition à l'Exaltation de la Sainte Croix on respecte un  jeûne strict et la femme la plus âgée de la famille doit cuire du pain de rituel, appelé la galette de la Croix. Pour l’agriculture l'Exaltation de la Sainte Croix donne le coup de départ de la saison des travaux d’automne et c’est comme ça que commencent des semailles des céréales. Dans certaines régions du pays la fête porte le nom Vendanges, car c’est alors que commencent les vendanges.

Photos: BGNES et archives

Tous les articles

17 septembre – Journée des valeurs spirituelles et de notre capitale Sofia

L’Eglise orthodoxe bulgare commémore le 17 septembre les Saintes martyres Sophie, et ses trois filles Foi, Espérance et Amour, suppliciées au nom de la foi chrétienne en l’an 126 sous le règne du l’empereur Hadrien. Foi, Espérance et Amour sont..

Publié le 17/09/20 à 12:17

Une exposition photos reproduit les événements liés au retour de la Dobroudja du sud dans les limites de la Bulgarie

« Dobroudja 1940 » est l’appellation de l’exposition photographique inaugurée à Varna le 11 septembre. Celle-ci fait partie des initiatives organisées à l’occasion du 80 e anniversaire de la signature du Traité de Craiova le 07 septembre 1940 et le..

Publié le 12/09/20 à 05:05

Des Bulgares du Banat font un don pour la construction d'une chapelle à Tchiprovtsi

Un don de 3000 euros a été fait par des catholiques bulgares du Banat pour la construction d'une chapelle de la  "Vierge Marie- Mère de l'Eglise", annonce la conservatrice du musée d'histoire Anita Komitska. Les dons viennent de descendants des anciennes..

Publié le 01/09/20 à 13:21