Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

Le journalisme d’investigation en Bulgarie – „mine d’or“ pour le procureur européen…

Photo: BNR - archives

La Bulgarie se range en 111e position par rapport à la liberté d’expression dans le classement de « Reporters sans frontières » pour lequel cet indice est observé dans 180 Etats. Les médias bulgares ont également fait l’objet du premier rapport de la CE concernant la suprématie de la loi au sein de l’UE, rendu public fin septembre.

La Commission européenne est fortement préoccupée par l’absence de transparence sur la propriété des médias, des rapports ayant notamment été constatés entre certains médias et des politiques même s’il existe une stricte interdiction pour ces derniers d’acquérir des actions au sein des médias. 

C’est dans ce contexte qu’aura lieu aujourd’hui une discussion en ligne sur la liberté des médias en Bulgarie. Věra Jourová, commissaire européenne en charge des valeurs et de la transparence sera l’invitée d’honneur du forum. Cet important événement pour notre société est organsé par Euractiv et financièrement soutenu par le groupe des socialistes et des démocrates au Parlement européen. L’hôte du forum du côté bulgare est la journaliste et eurodéputée Eléna Yontchéva. 

« La Bulgarie fait déjà l’objet de trois vérifications différentes. Il est pourtant préférable d’essayer de résoudre les problèmes d’envergure au niveau national et non pas de chercher des dispositifs européens » - a déclaré aujourd’hui dans une interview sur la RNB le journaliste Guoérgui Gotev, éditeur d’Euractiv pour la Bulgarie qui sera aussi modérateur de la discussion concernant la situation médiatique dans le pays. C’est lui qui a indiqué que la Bulgarie occupait la 111e place dans le classement médiatique de renom, ce qui est assez insatisfaisant :

C’est exactement le but de la discussion car la position de notre pays dans ce classement est déplorable. Il n’y a toutefois pas de garantie que l’adhésion d’un pays à l’UE l’aiderait à résoudre automatiquement ses problèmes dont ceux notamment liés à la liberté d’expression, pense Gotev.

Est-il logique d’avoir des doutes que l’absorption de fonds européens de manière malhonnête et leur orientaton vers des médias déterminés d’après des critères non transparents aient en effet fortement contribué à ce que que la Bulgarie se voie si mal placée ?

Malheureusement le métier journalistique en Bulgarie ne s’est pas avéré suffisamment fort pour faire face à la puissance des autorités au pouvoir. En Bulgarie les financements européens sont répartis par ces autorités dirigeantes notamment ce qui permet qu’un modèle vicieux se forme, les médias étant dans ce cas obligés de se transformer en porte-parole du pouvoir. C’est aussi une question dont nous débattrons avec la vice-présidente de la CE Vera Jourova.

Je suis pourtant optimiste car malgré tous nos défauts, la Bulgarie est un pays doté d’un fort journalisme d’investigation. Je vis en Belgique depuis déjà 12 ans. Il n’y existe pas de journalisme d’investigation si fort et puissant comme c’est le cas en Bulgarie. Mes espoirs sont également justifiés par le fait qu’en ce moment les fonctions du procureur européen entrent en vigueur. Le journalisme d’investigation en Bulgarie représente une mine d’or sur laquelle pourrait se fonder chaque procureur européen. A ce jour il n’a pas été possible d’enquêter normalement en Bulgarie sur des abus avec des fonds européens car c’est le parquet bulgare qui s’en chargeait au final mais l’affaire n’aboutissait jamais. Pour la première fois des procureurs européens pourraient enquêter sur de telles disgrâces et ils pourraient dans ce cas se fonder sur le journalisme d’investigation bulgare. Tout prochainement je m’attends à une importante évolution des choses. Je ne pense en aucun cas que l’image de la Bulgarie se soit dégradée, au contraire – tout le monde en Europe a compris que la société bulgare s’est éveillée. C’est ça la grande nouvelle pour la Bulgarie. 

Vesselina Milanova, RNB « Horizon »

Edition Eléna Karkalanova.

Tous les articles

Kaléidoscope des Balkans

La Grèce et l’Albanie ont accepté un arbitrage international pour leur frontière maritime La Grèce et l’Albanie ont accepté de s’adresser à la u Cour internationale de Justice de La Haye au sujet de leur frontière maritime conformément au droit..

Publié le 23/10/20 à 11:19

Les analystes entrevoient des mouvements sur l’échiquier politique bulgare

Les manifestations sous les fenêtres du pouvoir ont dépassé le cap des 100 jours non seulement à Sofia, mais dans les grandes villes du pays aussi. Les revendications demeurent inchangées : démission du gouvernement et du procureur général. Les..

Publié le 20/10/20 à 10:29

Le député européen Andrey Kovatchev: la résolution fait penser à un sapin de Noël aux décorations politiques

“Pour nous, le rapport concluant est le rapport de la CE – il est critique et objectif”, a commenté pour la RNB le député européen Andrey Kovatchev au sujet de la résolution votée au PE sur la supériorité de la loi dans notre pays. Il a comparé la..

Publié le 12/10/20 à 08:30