Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

La crise est le résultat du non-respect des mesures antiépidémiques

Photo: BGNES

"Nous n'avons pas permis à la Bulgarie d'être aux premières places pour la mortalité dans le monde. Dès le début de l'épidémie, nous avons exhorté  les gens à respecter les consignes sanitaires. Ce qui arrive est le résultat du non-respect, de la sous-estimation du virus et de la mise à feu de masques devant le Conseil des ministres. La grande méfiance à l'égard du système au fil des ans a conduit à ce résultat", a déclaré sur bTV le ministre de la Santé, le professeur Kostadin Anguélov.

"Pas un jour n’a été perdu. J'ai rencontré les cellules de crise régionales, l'organisation était faite selon les circonstances concrètes dans les différentes régions. Le problème, ce sont les gens, nous n'avons pas assez de médecins. Le système a besoin de sérieuses réformes, mais il n'y a pas de consensus public et politique à ce sujet", a ajouté Anguélov.


Tous les articles

Roumen Radev se félicite de l’unité technologique que favorise l’OTAN...

Notre unité constitue le facteur fondamental pour la sécurité de tous les Etats membres de l’OTAN, a déclaré le président Radev à son arrivée au sommet de l’Alliance à Bruxelles. Le chef de l’Etat a fait remarquer que le plan de l’OTAN pour le..

Publié le 14/06/21 à 14:04

Le staff n’est pas sous pression pour se faire vacciner…

La vaccination est un processus entièrement volontaire et personne n’avait jamais exigé du patronat d’exercer une pression sur leurs effectifs dans cette direction. C’est ce que déclarent des responsables du ministère du Tourisme en raison..

Publié le 14/06/21 à 13:28

Un maire-adjoint de Sofia, enquêté ?

Les conseillers municipaux de « Bulgarie démocratique » à Sofia demandent aux institutions respectives d’enquêter sur l’activité de Miroslav Borshosh, maire-adjoint à la culture. Le tribunal a une fois déjà innocenté Borshosh au sujet d’une affaire..

Publié le 14/06/21 à 12:58