Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Rossitsa Dimitrova, récompensée du grand prix de meilleur blogger touristique

Elle clique sur son appareil photo, espionne la Lune et chasse des étoiles…

Photo: archives personnelles

C’est ce que dit d’elle-même Rossitsa Dimitrova – travel blogger, photographe et…rêveuse. Son blog a été récompensé cette année du grand prix du ministère du Tourisme dans la catégorie « Internet blog » grâce à son article « 43 idées de promenades près de Varna ».

La chapelle du village de Padina

Pourquoi Varna ? Parce que c’est sa ville natale, elle la connaît sur le bout des doigts. Dans mon post je parle de mes endroits préférés se situant aux environs de la ville qui ne sont pas vraiment connus, dont notamment la petite chapelle à côté du village Padina ou bien les salines à côté de Provadia (Solnitsata - Solnitsata est le nom d'un village néolithique dont les vestiges ont été découverts près de Provadia, dans le nord-est de la Bulgarie) – poursuit Rossi. La jeune aventuriste étudie en Espagne et passe ensuite un certain temps en Allemagne. Mais en 2012 elle revient dans sa ville natale bien aimée. Je suis rentrée à la maison et j’en suis très heureuse – déclare-t-elle. Dans le même temps Rossitsa n’arrête pas de voyager, de faire des clics sur son appareil photo et de partager ses impressions sur son blog en langue anglaise qu’elle traduit déjà en bulgare, ainsi que sur Instagram 

Les champignons de pierre près de Kardjali

Rossitsa Dimitrova reconnaît que l’année 2020 qui est fortement marquée par la pandémie du Covid-19 a été pour elle une « bonne » occasion de se consacrer entièrement à sa passion – espionner la Lune et partir à la chasse d’étoiles grâce à l’objectif de son appareil photo. Depuis des années Rossi est devenue professionnelle dans le domaine de la photographie. Ses photos font le tour du monde entier et permettent à beaucoup de gens qui adorent les voyages de réaliser virtuellement leurs rêves. Elle est prête à passer toute une nuit toute seule à un endroit éloigné de quelconque ville ou village, le regard fixé dans le ciel en espérant d’y voir la meilleure configuration possible d’étoiles.

Je programme tout beaucoup à l’avance – raconte toujours Rossi. – Il faut qu’on soit en temps de nouvelle Lune ou bien peu avant que celle-ci n’apparaisse, donc je dois m’y rendre très tôt le matin ou bien peu avant le coucher du soleil et y attendre quelques heures avant que la Voie lactée ne monte avec son noyau, car le ciel bouge la nuit. On a également besoin d’une technique sophistiquée et d’un objectif à ouverture maximale.

Près du village rhodopéen de Genda

Où est-ce qu’en Bulgarie le ciel nocturne est le plus clair ?

Le Rhodope est le plus près des étoiles, est catégorique Rossitsa. Le ciel y est cristallin, les étoiles s’y trouvent à la portée de la main. Il en est de même près des rochers de Belogradtchik et dans la partie nord de la mer Noire, surtout à Dourankoulak et Tyulénovo. Ce sont ses lieux préférés pour la chasse aux étoiles. D’après Rossitsa, il n’existe pas de photographie « parfaite ». Celle-ci avoue qu’une « expédition » jusqu’à sous les étoiles dure au moins 5 à 6 heures qu’elle passe très loin de la civilisation.

Lers voyages vers les étoiles de Rossi

Qu’est-ce que tu nous diras de la Lune ?

Tout est encore plus difficile quand il s’agit de la Lune car une très grande précision y est indispensable quand on fait ses plans. C’est pourtant un énorme plaisir pour moi et une grande satisfaction. Il est cependant nécessaire de s’y connaître également en astronomie. Pour ce qui est de mes photographies lunaires, j’ai besoin de beaucoup de détails, ce qui n’est pas possible en hiver car le noyau de la Voie lactée n’est visible que vers la fin janvier.

Photos : Rossitsa Dimitrova

1. La chapelle du village de Padina
2. Les champignons de pierre près de Kardjali
3. Près du village rhodopéen de Genda
4. Les voyages vers les étoiles de Rossi

Tous les articles

Daniéla Athanassova-Linéva est devenue la pédiatre de l’année aux USA

Quand elle était petite, elle soignait ses poupées dans une « clinique » perchée sur un arbre – c’est là-bas que Daniéla leur faisait les piqures à l’aide d’aiguilles de pin en leur administrant des mixtures miraculeuses..

Publié le 07/04/22 à 10:11

Petya Gueorguieva avance dans le monde des grandes personnes en tenant le "Petit Prince" par la main

« C’est le Petit Prince qui m’a révélée, » affirme Petya Gueorguieva. Elle est d’ailleurs persuadée qu’en dépit de nos recherches, les plus belles choses viennent à nous spontanément. Depuis 5 ans, grâce à la féérie de ses aquarelles, elle..

Publié le 27/03/22 à 08:50

„L’année de la reconnaissance“ de la championne olympique Madeleine Radoukanova

Quand on atteint le sommet et que, tendant la main on ne ressent que le ciel, le soleil et les étoiles, il serait bien de remonter dans le temps pour se rappeler le chemin parcouru souvent semé d'embûches... Bonjour chers..

Publié le 26/03/22 à 09:05