Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Bienvenue à Tchépélaré, le royaume du ski…

Nichée au cœur du massif des Rhodopes, la ville de Tchépélaré est connue surtout pour ses domaines skiables qui font le bonheur des amateurs des sports d'hiver. C’est aussi la ville d’Ekatérina Dafovska, qui en 1998 remporte au biathlon aux JO de Nagano la première et unique médaille d’or à des jeux d’hiver. Mais cette région bulgare est aussi une terre de dialogue interculturel, réputée pour la cohabitation paisible de ses communautés chrétienne et musulmane.


La ville de Tchépélaré est un endroit apprécié surtout par les skieurs bulgares. Et cela est dû non seulement aux prix beaucoup plus abordables pour les forfaits de ski et des nuitées à l’hôtel. A la différence de la station de ski voisine de Pamporovo, ici on ne remarque pas des établissements de grand luxe et extrêmement chers. Pour ce qui est du domaine skiable, il offre une des meilleures pistes alpines de Bulgarie, sur le sommet Métchi tchal, desservie par les remontées mécaniques sur un dénivelé de 718 m. Un lieu idéal pour les amateurs de glisse et de snowboard…


Deux musées attireront l’attention des visiteurs de Tchépélaré, celui du Ski, qui retrace la longue histoire des sports de glisse dans la région, mais aussi le Musée des formations karstiques des Rhodopes avec son exposition très riche de minéraux, pierre précieuses et semi-précieuses, débris de rochers et vestiges du passé découverts dans les grottes…


Tchépélaré est aussi la ville du célèbre cornemuseur et fabricant de cornemuses Ilya Outchikov, qui croule sous les commandes du monde entier. Il vous fera visiter avec joie son atelier…


Pour en savoir plus sur Tchépélaré, son passé olympique et ses trésors d’aujourd’hui, suivez le lien :

Edition : Vénéta Nikolova

Photos : archives

Tous les articles

Radio Bulgarie, soudée face aux vicissitudes du temps…

Les premiers pas de Radio Bulgarie datent du 16 février 1936, à peine 13 mois après que la radiodiffusion bulgare devient le monopole de l’Etat et que la radio bulgare – appelée à l’époque Radio Sofia, débute officiellement ses programmes...

Publié le 16/02/21 à 09:49

D’amour et de vin…

D’ailleurs, le raisin et le vin occupent une place privilégiée non seulement sur la table du Bulgare, mais aussi dans son univers spirituel. Dans les anciens manuscrits on retrouve la vigne et non pas la pomme, respectivement le pommier du..

Publié le 14/02/21 à 05:35

L’amour, un havre de paix et de bonheurs partagés

„ L’amour est un sentiment inné, c’est comme d’avoir faim ou soif. Rien de plus naturel…rien de plus essentiel..." On dit que les Bulgares sont pudiques et n’aiment pas trop parler d’amour. Pour vous démontrer le contraire, nous aimerions..

Publié le 13/02/21 à 12:35