Webcast en français

Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Quand tombe la "neige des cigognes" …

Photo: archives

Aux yeux des Bulgares, la neige est le symbole de l’innocence, la pureté, mais aussi l’abondance. Et pourtant, à peine tombée, on se dit qu’elle doit déjà s’en aller. Pour ne pas bouleverser le rythme de vie des bêtes et des animaux…

Cette année, l’hiver a été plutôt doux, et même si les épisodes neigeux ne nous ont pas épargnés, le soleil a vite fait de chasser les flocons. Seuls les amateurs de glisse veulent que la neige dure pour qu’ils puissent s’abonner à leurs sports favoris jusqu’au printemps. Les domaines skiables fonctionnent à temps plein, le manteau neigeux est épais de 140 cm à Pamporovo et de plus d’un mètre à Bansko.

D’après les croyances populaires et chrétiennes à la fois, s’il neige en hiver c’est que la chemise blanche de Dieu ou des anges s’effiloche. Bref, le temps du premier mois de l’année est révélateur des phénomènes météorologiques qui se produiront tout au long de l’année. Si le premier mois de l’an, les arbres sont recouverts de givre, la récolte sera bonne, si une neige fine tombait, les abeilles récolteront beaucoup de miel. Enfin si la neige tombe à gros flocons, il y aura beaucoup d’insectes dans les champs l’été.

Vous en saurez plus sur les us et coutumes liées à la neige en suivant le lien :

Edition : Elena Karkalanova