Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

200 ans de la naissance du génie de la révolution bulgare Gueorgui S. Rakovski

Photo: archives

Le 14 avril est la date de naissance d’une des personnalités les plus éminentes de la Renaissance, le révolutionnaire et premier idéologue de la lutte pour la libération de la Bulgarie Gueorgui Stoykov Rakovski. Il est difficile de trouver une autre personne qui ait combiné la lutte pour l’indépendance de l'Église et l'indépendance nationale, pour l'éducation nationale et la littérature. «Rakovski est une figure inhabituellement importante de l'époque après la guerre de Crimée. Esprit impulsif, avec une forte volonté, patriote fanatique, il mène une vie tumultueuse, vouée à l'idéal - la liberté de la Bulgarie "- a écrit Mikhail Arnaudov, le plus grand chercheur des œuvres et des activités de Rakovski.

Nous attribuons à Rakovski le mérite d’avoir écrit le premier poème révolutionnaire de notre pays "Voyageur dans la forêt ", publié en 1857. La lutte des rebelles nationalistes y est présentée comme un phénomène de la vie historique de notre peuple. Un an plus tard, Rakovski a dressé le « « Premier plan pour la libération de la Bulgarie ».

Deux ans plus tôt, il créa le journal "Le Cygne du Danube", qui, avec le "Chronique bulgare" (juin - octobre 1857 - ndlr), marqua le début de la presse révolutionnaire bulgare.

Gueorgui Rakovski a fondé la première légion bulgare /1862 / - une unité militaire avec environ 600 jeunes bulgares, dont certains étudiants à l'époque à Odessa, Vienne et Belgrade. La légion comprend des voïvodes, d'anciens rebelles nationalistes et de futurs organisateurs de la révolution nationale, dont Vassil Levski, Stefan Karadja, Ivan Karchovski, Ilio Markov et d'autres. Gueorgui Rakovski reste dans la mémoire des Bulgares avec un appel au soulèvement le 1er août 1862. Il y écrit: «Que personne n'attende que les autres le libèrent. Notre liberté dépend de nous. »