Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Serguey Lavrov et Emilian Guébrev interviennent au sujet des révélations du parquet…

« A sujet des affirmations de la partie bulgare qui suppose l’implication de citoyens russes dans l’organisation des explosions dans les usines militaires ou dépôts dans lesquels aurait été conservée la production du commerçant d’armements Guébrev et qui se sont produites en 2010, le retard de dix ans dans l’investigation témoigne soit de la méconnaissance complète par la partie bulgare des événements, soit de la subite décisions de cette dernière d’anticiper les enquêtes menées par les services tchèques car ayant depuis le début été informée des détails des explosions mais les ayant pour une raison ou pour une autre gardés en secret », a souligné lors d’une conférence de presse le ministre russe des Affaires étreangères Serguey Lavrov.

Plus tôt aujourd’hui, des responsables du parquet bulgare ont déclaré que très probablement les quatre explosions perpétrées dans les dépôts militaires bulgares au cours des 10 dernières années auraient été organisées par des officiers de la Direction générale de renseignement de la Russie. Le parquet bulgare a cependant souligné qu’au cours des périodes pendant lesquelles avaient eu lieu les explosions, ainsi que pendant les jours de l’éventuel empoisonnement du propriétaire d’EMKO – le commerçant d’armements Emilian Guébrev, six ressortissants russes avaient visité la Bulgarie. Lors des 4 explosions avaient été endommagés des armements destinés à être exportés en Géorgie et en Ukraine.

Des sources de la société de Guébrev EMKO ont pour leur part accusé le parquet d’induire en erreur l’opinion publique bulgare et internationale en diffusant des infox liés aux dernières enquêtes relarives à d’anciennes explosions de dépôts de munitions en Bulgarie. « La déclaration selon laquelle les munitions auraient été destinées à être exportées en Géorgie est un pur mensonge qui peut facilement être prouvé grâce aux documents existants », s’indignent les représentants d’EMKO en précisant qu’une partie des explosions seulement avaient concerné des stocks de munitions appartenant à la société d’Emilian Guébrev. Ces derniers demandent également à savoir la raison pour laquelle le parquet s’était tu au cours de 10 ans au lieu d’enquêter sur les coupables des « actes terroristes », ce qui voulait certainement dire que le parquet avait essayé de dissimuler la vérité.


Tous les articles

Les restaurants ne respectent pas leurs nouveaux horaires…

Les autorités sanitaires et la police ont effectué des contrôles dans la capitale dans le but de constater si les nouvelles mesures antiépidémiques sont respectées et ont ainsi constaté de nombreuses infractions. Le contrôle des autorités respectives est..

Publié le 17/09/21 à 19:26

« Debout BG ! Nous arrivons ! » traduira en justice l’Etat à cause des écoutes non réglementées de contestataires…

Des politiques du parti « Debout BG ! Nous arrivons ! » ont menacé de traduire l’Etat en justice dans la Cour européenne des droits de l’Homme à Strasbourg en raison des écoutes téléphoniques non réglementées de 130 citoyens et journalistes lors des..

Publié le 17/09/21 à 17:27

Un nombre minime de scolaires et d’enseignants sont placés en quatorzaine

Moins d’1% d’élèves et d’enseignants sont placés en quatorzaine pour avoir attrapé le coronavirus ou bien car étant des cas contacts depuis le début de la rentrée scolaire, ont annoncé des sources du ministère de l’Education. Celui-ci a accès aux données..

Publié le 17/09/21 à 15:57