Webcast en français

Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Fête de la Saint-Georges: au-delà de la table et des défilés

Photo: BGNES

Aujourd'hui en Bulgarie est une grande fête - la Saint-Georges! Le jour du saint grand martyr George le Victorieux est une fête de la bravoure et de l'armée bulgare. Cette journée marque le début de la moitié estivale de l'année économique, se terminant par la Saint-Dimitar (26 octobre). St. Georges dans les croyances populaires bulgares est considéré comme le seigneur de l'humidité et de la fertilité printanières, il déverrouille les sources en vainquant le dragon, faisant le tour et inspectant les champs et les cultures. Il est considéré comme le saint patron des agriculteurs et en particulier des bergers et des troupeaux, le 6 mai est donc leur fête.

St. Georges le Victorieux est l'un des premiers et des plus vénérés martyrs de la foi chrétienne, qui vécut à la fin du IIIe et au début du IVe siècle. Sous le règne de l'empereur Dioclétien, il dirigea les guerriers de l'Empire romain et, grâce à ses qualités de général, il n'atteignit le titre de tribun qu'à l'âge de 20 ans. Il a été tué en 303 pour sa foi chrétienne.

Une icône de Saint-Georges, présent dans notre imagination en tant que cavalier qui poignarde un dragon maléfique avec une longue lance, peut être vue dans toutes les églises orthodoxes de Bulgarie. Il y a sept grands monastères qui portent son nom - 6 sont en Bulgarie et 1 sur le mont Athos, et les églises - des dizaines. L'une d'elles est l'église "St. George le Victorieux" située dans le quartier de Kolusha - Kustendil, au pied de la montagne Ossogovo. Elle a été déclarée monument culturel architectural d'importance nationale.