Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

La Bulgarie sur la carte de l’énergie solaire

Les nouveaux prix de l’énergie électrique qui sont entrés en vigueur au début du mois en cours ont une nouvelle fois provoqué le mécontentement des milieux d’affaires. Ceux-ci sont justifiés par la hausse des prix des émissions de CO2 qui sont actuellement estimés à 55 euros la tonne. C’est ainsi qu’en fin de compte les prix de l’énergie électrique sur le marché régulé augmentent d’environ 4.40% en moyenne, les prix du chauffage enregistrant pour leur part une hausse de 16.23%. Mécontents des nouveaux prix et de la baisse de 20% du prix de rachat de l’électricité provenant de sources énergétiques renouvelables obligent de nombreuses PME, des sociétés qui construisent de petites centrales photovoltaïques et d’autres entreprises réunies dans l’Association solaire bulgare de contester cette décision auprès dela Commission de Régulation de l'Electricité et de l'Eau (CREE).

Dans une interview accordée aux médias, le président de l’Association, l’ingénieur Vesselin Todorov, déclare que les prix d’achat préférentiels de l’électricité en provenance des sources renouvelables constituent l’unique forme d’aide publique dont bénéficie le secteur, mais :


Dans le contexte de l’importante hausse des prix des matières première à l’échelle mondiale (fer, cuivre, verre,silicium) qui sont nécessaires pour la production des panneaux solaires, la diminution de 20% des prix d’achat nuit sensiblement aux hommes d’affaires qui souhaitent investir dans de petites centrales de 30kW. 

La diminution des émissions de CO2, la respiration d’un air plus pur, l’indépendance énergétique et la prévisibilité de la quantité produite et consommée d’énergie ne sont qu’une partie des avantages de l’usage des sources énergétiques renouvelables. Cela ne signifie cependant pas que ce type d’énergie est accessible à tous ceux qui souhaiteraient s’en servir. 

Il existe toujours en Bulgarie des obstacles purement administratifs qui démotivent les gens à s’intéresser plus sérieusement de l’énergie verte. – explique Todorov et fait la comparaison entre les exigences pour les centrales photovoltaïques en Allemagne et chez nous. –En Allemagne chaque maison, salle ou autre édifice doit avoir sur son toit un certain pourcentage de photovoltaïques qui soient à même de compenser l’énergie électrique que consomme l’immeuble. En Bulgarie pour installer un seul panneau solaire sur le toit d’un immeuble, nous sommes obligés de bénéficier de l’accord de tous les habitants, il faut aussi qu’un entrepôt fiscal soit enregistré, que soit payée une accisepour l’énergie produite, etc. Les vieilles lois qui ne sont toujours pas actualisées y créent également des problèmes. Des réformes sont nécessaires afin que chaque citoyen ait le droit de décider, lui-même, de son indépendance énergétique – est catégorique Todorov.

Edition : Yoan Kolev

Version française : Nina Kounova

Photos : archives personnelles

Tous les articles

L’inflation n’est pas un phénomène inhabituel durant la sortie de crise

Le prix de l’électricité pour les entreprises a atteint les 150 euros le MWh à peine 4 jours après la prestation de serment du 3e gouvernement intérimaire dans le cadre du mandat du président Roumen Radev. Selon le premier ministre Stéphane..

Publié le 23/09/21 à 12:04
BNB

La BNB limite les prêts hypothécaires...

La Banque nationale de Bulgarie /BNB/ met un coup de frein à l'octroi de prêts hypothécaires. Son conseil d'administration a décidé de relever les provisions sur les crédits à risque, passant de 0.5% à 1%. Une façon de garantir aux institutions..

Publié le 23/09/21 à 10:01

L'ACI demande un dispositif d'aide au business bulgare

L'Association du capital industriel /ACI/ a demandé au gouvernement de mettre en place un dispositif d'aide au business bulgare. Les industriels insistent pour une compensation de 35 euros le MWt/h de l'électricité consommée dans la période du 1er octobre..

Publié le 21/09/21 à 12:33