Podcast en français

Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Bourgas intègre la carte du tourisme urbain de Bulgarie…

Du 10 au 12 septembre, la ville organise un week-end dédié à la pêche…

La saison a été plutôt bonne à Bourgas. Et si la ville était surtout connue ces derniers temps comme un point de transit pour les touristes en route pour les villégiatures de la côte Sud de la mer Noire, dorénavant Bourgas s’impose comme une destination touristique qui mérite bien qu’on s’y attarde. C’est ce qu’a déclaré sur la RNB Radosvéta Stuart, directrice de l’entreprise « Tourisme » à la Ville de Bourgas.


Les gens viennent à Bourgas pour y passer le week-end, mais aussi pour des séjours plus prolongés. Pour ceux qui voyagent en camping-car, la municipalité a aménagé 4 parkings intramuros. Rappelons qu’à plusieurs reprises Bourgas a été désignée comme la ville où il fait bon vivre…

Outre les prix compétitifs, Bourgas attire les touristes par sa proximité de sites naturels pittoresques dont l’île Sainte Anastasia, accessible en bateau, mais aussi le site Aquae Calidae, offrant d’excellentes conditions de cure thermale avec ses sources datant de l’époque des Romains.


Les touristes bulgares apprécient Bourgas à cause de ses nombreux festivals et compétitions sportives, notamment les tournois de kite surf. Cet été, la Ville a aussi organisé une série de week-ends thématiques qui ont attiré de nombreux visiteurs, surtout celui, fin juin dédié aux moules. Justement, du 10 au 12 septembre, Bourgas organise un week-end dédié à la pêche. 


La grande nouveauté à Bourgas c’est l’intention d’une grande compagnie bulgare d’aménager un parc d’attractions avec beaucoup de murs d’escalade, près de la base équestre et du site sur lequel se déroule le Festival des sculptures de sable.

Le parc d’attraction sera connu comme l’Arbre“, et attirera aussi le public par son projet „Walltopia“, une première pour la compagnie. Le mur d’escalade sera haut de 26 m disposés autour d’un arbre majestueux. L’investissement est d’un montant d’un million d’euros.

Edition : Eléna Karkalanova /d’après un sujet de Stefka Bakardjiéva, RNB Bourgas/

Photos : archives, BNR-Bourgas, BGNES, Ani Petrova
Подкасти от БНР