Webcast en français

Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Kristalina Guéorguiéva dément les accusations de pression en faveur de la Chine

Photo: EPA/BGNES

"Ni dans ce cas, ni avant, ni après, je n'ai fait pression sur les équipes pour qu'elles manipulent les données", a assuré l'ancienne directrice générale de la Banque mondiale, aux administrateurs du FMI", a rapporté le "New York Times", suite aux accusations visant la patronne du FMI qui a l'époque dirigeait la Banque mondiale. "Je demande au personnel de vérifier, revérifier, vérifier trois fois, mais je n'ai jamais changé, manipulé, ce que nous disent les données", a assuré Kristalina Guéorguiéva, lors de cette réunion avec le personnel du FMI.

Rappelons que selon le cabinet d’avocats "WilmerHale" Kristalina Guéorguiéva aurait fait pression pour modifier les données du rapport "Doing Business" de la Banque mondiale afin de ménager la Chine, en mauvaise posture.