Webcast en français

Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Les Bulgares morts en Côte d’Ivoire étaient des instructeurs militaires en mission

Photo: EPA/BGNES

Le crash de l’hélicoptère militaire Mi-24 en Côte d’Ivoire le 10 septembre dernier dans le Nord du pays qui a fait 5 morts, y compris 3 Bulgares, est dû au mauvais temps. C’est ce qu’a dit le chef des forces armées le général Lassina Doumbia, cité par l’AFP après l’enquête, a annoncé BGNES.

Les équipes envoyées sur place ont réussi à trouver une des boîtes noires de l’hélicoptère et des restes des 5 personnes de l’équipage. L’hélicoptère était en mission, a déclaré le porte-parole du gouvernement Amadou Coulibaly, sans révéler des détails. Vendredi à Abidjan sera rendu un hommage aux victimes en Côte d’Ivoire et une cérémonie en l’’honneur des instructeurs étrangers avant le rapatriement de leurs corps sera organisée.