Webcast en français

Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Kaléidoscope des Balkans

La Serbie ne se croit pas obligée d’acheter des armes auprès des USA et de l’Europe


La Serbie poursuivra son approvisionnement en armements auprès de la Chine, de la Russie et d’autres pays, a déclaré le président serbe Alexandre Vucic. Sa déclaration est faite malgré les craintes émises dans la région des Balkans et en Occident que l’armement accéléré de cet Etat balkanique pourrait provoquer une hausse de la tension qui règne dans la région où sont toujours ressenties les conséquences des guerres menées dans les années 90 du XXe siècle, annonce l’agence de presse BGNES.

Lors de l’inauguration d’une foire d’armements qui coïncide avec un sommet de deux jours devant marquer le 60e anniversaire de la première conférence des Etats indépendants, le président serbe Alexandre Vucic a souligné que la Serbie « est une nation libre et indépendante » qui ne cherchera pas d’avis étranger pour ce qui est de ses fournisseurs d’armes.

Athènes est appelée à ne pas confondre la liberté d’expression avec les « fake news ».


Des organisations médiatiques comme PressInstitute et Media Freedom Rapid Response (MFRR) appellent le gouvernement grec et son ministère de la justice à retirer l’amendement législatif se rapportant à la diffusion de « fake news » car plaçant sous une forte pression la liberté de la presse, a annoncé KeepTalkingGreece. Les amendements au Code de procédure civile prévoient des sanctions en cas de diffusion de « fake news à même de provoquer de l’inquiétude, voire de la peur au sein de la société ou bien de porter atteinte à la confiance dans le domaine de l’économie nationale, ainsi que concernant les capacités militaires du pays ou bien par rapport à la santé publique ». Si une fausse nouvelle est répétée est publiée de nombreuses fois dans la presse ou bien en ligne, la sanction pourrait se traduire par une mise en tôle ou bien une amende aussi bien pour la personne qui publie « l’actualité » que pour le propriétaire du média et l’éditeur.

Hausse de la tension au Kosovo


Un Serbe ethnique et six policiers kosovars ont été blessés suite à une fusillade qui s’est produite lors d’une opération menée à l’encontre de contrebandiers au Kosovo du Nord. La police kosovare a perquisitionné des maisons privées, des entreprises et des entrepôts en y confisquant des marchandises de contrebande à hauteur de centaines de milliers d’euros. L’opération a cependant provoqué des heurts ethniques à KosovskaMitrovica où la police a utilisé du gaz lacrymogène, et les serbes –des grenades à choc. L’UE a appelé à l’arrêt immédiat de la violence et au dialogue entre Belgrade et Pristina. «  La criminalité et la corruption sont des phénomènes multiethniques et empêchent l’intégration européenne, raison pour laquelle nous envisageons de les affronter à travers tout le Kosovo », a déclaré le premier ministre kosovar Albin Kurti devant l’édition KohaDitore. Le président serbe Alexandre Vucic aurait sollicité l’entremise deMiroslav Lajčák afin que « Pristina arrive à se calmer car si ce n’est l’UE, c’est nous-mêmes qui ferons le nécessaire », a annoncé le site Euractiv.com.

L’Albanie décide de contracter tout prochainement des emprunts


La ministre albanaise des Finances DelinaIbrahimi a déclaré que Tirana souscrira un emprunt extérieur d’eurobonds dans le but d’assurer de la liquidité à son budget public. La ministre n’a pas mentionné le montant de l’emprunt mais a souligné qu’il sera remboursé à un bas taux d’intérêts. «  Nous avons créé au fil du temps une économie de marché stable. Nous sommes de ce fait prêts à emprunter cet argent fin octobre », a précisé la ministre.

Tirana a déjà déclaré qu’elle se préparait à émettre au début de 2022 des eurobonds à hauteur de 500 millions d’euros mais aux dires de DelinaIbrahimi, leur montant sera très probablement plus important, a annoncé l’agence BGNES. 

Nouvelle dévaluation de la livre turque


Une forte dévaluation de la livre turque s’est produite après que le président RecepTayyipErdoğan ait mis à pied trois membres du Comité de politique monétaire auprès de la banque centrale de la Turquie. Selon les financiers turcs, ce serait une nouvelle preuve d’ingérence politique du président turc qui depuis toujours se déclare ennemi ferme des taux d’intérêts. Une dévaluation de 19% de la livre turque est constatée depuis le début de l’année pour des raisons de pression exercée par le chef de l’Etat sur la politique monétaire.

Des médecins roumains prient désespérément leurs compatriotes de se faire vacciner contre le coronavirus


La Roumanie a transporté à bord d’un avion pour traitement en Hongrie les premiers dix patients ayant été infectés du Covid-19. Budapest s’est dit prête à se charger du traitement de 50 patients roumains qu’elle envisage de soigner dans ses hôpitaux, a annoncé la TV DIGI24. Par une lettre ouverte intitulée « Cri de  désespoir » l’organisation des médecins roumains déclare que le système de santé dans le pays n’est plus fonctionnel et que malheureusement les niveaux très bas de vaccination parlent d’une perte de toute confiance entre médecins et patients.

Edition : Ivo Ivanov

Version française : Nina Kounova

Photos : EPA/BGNES

Tous les articles

Météo : Léger redoux et plus de soleil…

Un puissant vent du Sud-Ouest fera grimper les températures ce jeudi, après 48 heures de neige et de froid glacial. Les minimales seront entre -3°C et 3°C, les maximales varieront entre 9° et 14°C. A Sofia, il fera 10°C au meilleur de la journée...

Publié le 01/12/21 à 20:00

Conférence sur la durabilité démographique à Sofia

"Le développement démographique, la mondialisation, le numérique et l'accélération du progrès technologique sont les enjeux de notre siècle". C'est ce qu'a déclaré le président Roumen Radev à l'inauguration à Sofia de la Conférence internationale sur la..

Publié le 01/12/21 à 12:56

Omicron, un défi de plus pour la Bulgarie…

Alors que la 4 e vague du Covid-19 fait toujours rage dans le pays, fauchant plus de 100 personnes par jour, l’apparition d’un nouveau variant du coronavirus, Omicron , a de nouveau affolé la planète, allant même jusqu’à la..

Publié le 01/12/21 à 11:01
Подкасти от БНР