Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Les informaticiens ne sont plus les plus demandés sur le marché de l’emploi

L’économie bulgare souffre de manque de main d’œuvre qualifiée

Plus de 70% des employeurs n’arrivent pas à trouver les employés nécessaires

Photo: Pixabay

Le marché de l’emploi en Bulgarie évolue très vite ces deux dernières années et le moment n’est plus aux plans et aux stratégies. Il devient de plus en plus difficile pour le business de trouver des employés qualifiés avec un potentiel de développement et des compétences professionnelles prouvées. Ce n’est pas la crise du Covid qui en est la raison mais plutôt le dépeuplement et le vieillissement durable de la population en Bulgarie. Le manque de main d’œuvre pourrait provoquer un ralentissement de toute l’économie du pays et c’est pour cette raison que des mesures urgentes susceptibles de donner des résultats rapides et visibles au cours des 6 prochains mois sont nécessaires. C’est le point de vue des grandes compagnies d’employeurs dans le pays qui sont les partenaires de la Confédération bulgare de l’emploi (CBE). L’ONG existe depuis 2014 et elle rassemble les compagnies bulgares de la branche des services en RH.

"Une récente enquête de la CBE révèle que 71% des employeurs bulgares ne peuvent trouver des employés pour leurs postes libres. Ce pourcentage il y a 9 ans n’était que de 42 – résume Nadia Vassileva, présidente de la CBE. Il est évident que la situation ne peut pas s’améliorer si nous continuons dans la même direction. Mais la pandémie n’est pas la seule raison, la structure démographique est un facteur incontournable. Cette tendance à la baisse et au vieillissement de la population n’offre pas beaucoup de solutions, il n’y a pas de jeunes employés qui pourraient se présenter sur le marché de l’emploi. Si nous jetons un regard sur les statistiques sans tenir compte de la pandémie, nous voyons que la population bulgare diminue de manière durable. On peut affirmer avec certitude que nous en Bulgarie nous diminuons de 6 personnes par heure (12 décès et 6 naissances). Il est évident qu’on doit chercher des solutions - par exemple importer des spécialistes dont le marché a besoin. Il est important de faire une évaluation détaillée, demander à tous les employeurs de quoi ils ont besoin aujourd’hui et de quoi dans un an.“


Le taux du chômage est extrêmement bas en ce moment – en-dessous de 5% et ce fait ne permet pas de croire qu’on pourra bientôt satisfaire la demande de main d’œuvre dans les compagnies. A l’heure actuelle on cherche avant tout des travailleurs pour l’industrie mais on les trouve de plus en plus difficilement, se plaignent les employeurs. En deuxième position viennent les commerciaux et les employés dans la logistique suivis des cadres parlant des langues étrangères et capables de contacter des clients étrangers. En 4e position viennent les ingénieurs et les informaticiens et en 5e sont les spécialistes en RH qui sont aussi difficiles à trouver sur le marché de l’emploi.

„Le sens de la responsabilité et la discipline sont des qualités qui manquent à la plupart des jeunes sur le marché de l’emploi. Adaptables, tolérants, résistants au stress, capables de travailler en équipe, possédant des capacités de résoudre de problèmes compliqués, volonté de formation et curiosité. Ces deux dernières qualités sont les plus importantes si on veut être sûr de l’avenir.

Il semble qu’il y a très peu de recherches sur le profil des demandeurs d’emplois en Bulgarie. « On n’entend que très rarement leur voix. Nous envisageons d’effectuer bientôt un tel sondage » - précise la présidente de la Confédération bulgare de l’emploi.

Photos : Pixabay et Facebook /Nadia Vassileva

Tous les articles

Croissance de la production en Bulgarie en dépit de la crise dans l'UE

Les retombées négatives de la guerre en Ukraine ont provoqué une réduction rapide de la production dans la zone euro et l'ensemble de l'Union européenne en mars, néanmoins la Bulgarie marque une croissance importante. D'après les premières statistiques..

Publié le 13/05/22 à 18:23

Steve Hanke: "Les Bulgares deviendront encore plus pauvres après l'introduction de l'euro"

"L'adhésion de la Bulgarie à la zone euro augmentera le risque d'une inflation encore plus galopante", a déclaré sur la chaîne BTV l'économiste de renommée mondiale, le professeur Steve Hanke qui a introduit le système du Conseil monetaire en Bulgarie...

Publié le 13/05/22 à 15:51

Le Japon investit dans le yaourt bulgare

L'entreprise japonaise "Meiji" voudrait investir dans la production de yaourt bulgare au laboratoire de l'entreprise publique de production de yaourt "L. B. Bulgaricum". C'est ce qu'a annoncé l'ambassadeur japonais en Bulgarie Hiroshi Narahira qui a..

Publié le 12/05/22 à 14:37