Podcast en français

Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

L’Ukrainienne Natalia Elis et son paradis de cactus au village Markovo

7
Photo: личен архив

La Bulgarie est le nouveau pays de résidence de Natalia Elis depuis déjà 5 ans. Après avoir quitté la ville maritime Odessa, elle s’installe au pittoresque village Markovo accompagné de son époux, d’un chien, de 3 chats et de….50 000 cactus. Aujourd’hui les cactus se chiffrent déjà à plus de 100 000, les chiens sont deux.

Qu’est-ce qui fait venir Natalia en Bulgarie ?

Mon mari est Bulgare, nous nous rendions régulièrement dans votre pays 3-4 fois dans l’année pour voir sa mère qui habite ici. La Bulgarie m’a beaucoup plu dès la toute première visite. J’ai été fortement impressionnée par le comportement très soucieux des Bulgares à l’égard des personnes âgées. J’ai d’autre part constaté que les gens sont assez calmes, accueillants et que l’atmosphère ici est beaucoup moins stressante. En troisième lieu vient le climat. Je fais du ski et me réjouis de la proximité du village, de 3 stations de ski. J’aime également beaucoup la mer – ici les plages sont très propres, le service est correct. Et quant à la cuisine bulgare, je suis ravie des épices que vous utilisez dans vos plats. C’est pourquoi, quand 20 après notre mariage mon époux m’a proposé de venir vivre en Bulgarie, j’ai juste demandé à quelle date nous allions partir.


Natalia s’adapte très facilement à la vie à la bulgare – elle apprend vite le bulgare et transforme la passion qu’elle éprouve pour les cactus en business. Depuis 3 ans, la société de Natalia est présente sur le marché international en y offrant des graines et des plantes. A ses dires, les conditions d’engager un business en Bulgarie sont de loin plus favorables qu’en Ukraine, les impôts étant de leur côté assez bas.


Natalia est attirée par les cactus depuis l’âge de 20 ans. Aujourd’hui elle est déjà en mesure de fournir du savoir-faire sur ces plantes, ainsi que d’apprendre aux jeunes comment les cultiver.

Tout de suite après son arrivée en Bulgarie, Natalia Elis se joint activement aux activités sociales organisées au village Markovo et à Plovdiv. De même que l’Institut d’agriculture de Plovdiv, elle fait partie des principaux organisateurs des équipes de volontaires qui sont en charge du déblayage des espaces verts et de leur transformation en oasis du Jardin botanique.


Natalia envisage de faire don d’une partie de sa collection de cactus au Jardin botanique de la Ville sous les collines, au sein duquel une aire de jeux spéciale sera créée. Les enfants y prendront connaissance de la façon dont sont cultivés les cactus, ils vont également prendre l’habitude de soigner et de protéger la nature, ce qui nous fait espérer que dans 20 ans une nouvelle génération socialement responsable sera formée, déclare Natalia.

Voilà aussi son grand rêve –rendre à la nature sauvage les différents types de végétaux détruits jusqu’à présent par l’homme.


Il existe des plantes qu’on ne peut voir que dans des collections privées –déplore Natalia. –C’est un sérieux travail et une énorme responsabilité pour nous autres collectionneurs de les cultiver dans leur type original de manière à ce que, quand le temps viendra et la société se rendra compte de l’importance de ces plantes, il y ait suffisamment de réserves des graines respectives.


Version française : Nina Kounova

Photos : archives personnelles

Tous les articles

Météo : Les températures remontent légèrement…

Gelées matinales et températures négatives pour demain avec des minimales comprises entre -4° et -13°C. A Sofia, le mercure indiquera -12°C. Le ciel se couvrira dans la journée et les températures remonteront légèrement. Les valeurs maximales..

Publié le 25/01/22 à 20:00

La Bulgarie reste parmi les pays les plus corrompus de l'UE

"Nous enregistrons un recul des investissements étrangers par rapport à l’année 2021" d’après le directeur exécutif de l’ONG "Transparence sans frontières", Kalin Slavov. Avant de révéler l’indice de la perception de la corruption attribué au pays, il a..

Publié le 25/01/22 à 11:38

Les prix de l’immobilier continueront de grimper

2021 a été la meilleure des 12 dernières années pour le marché de l’immobilier en Bulgarie. Selon des données de l’Agence des Registres le nombre de marchés conclus pour des biens immobiliers à Sofia au troisième trimestre 2021 est de 20%..

Publié le 25/01/22 à 11:10
Подкасти от БНР