Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Omicron, un défi de plus pour la Bulgarie…

Photo: Pixabay

Alors que la 4e vague du Covid-19 fait toujours rage dans le pays, fauchant plus de 100 personnes par jour, l’apparition d’un nouveau variant du coronavirus, Omicron, a de nouveau affolé la planète, allant même jusqu’à la fermeture de frontières et l’annulation des vols en provenance d’Afrique australe, là où Omicron a été dépisté en premier.

A quoi doit-on s’attendre et quelle est le danger de cette nouvelle mutation du Covid-19, annoncée déjà comme plus contagieuse que le Delta ? Nous avons recueilli l’avis un expert…

Le variant Omicron se distingue par le nombre important de ses mutations, 32 au total, ce qui remet en question l’efficacité des vaccins anti-Covid administrés depuis le début de la pandémie. Thèse confirmée ces jours-ci par le producteur d’un des sérums à ARN messager qui a reconnu publiquement la "potentielle baisse d'efficacité des vaccins" face à Omicron. D’un autre côté, les médecins ont constaté une évolution plus légère de l’infection au nouveau variant, même si ce dernier reste plus contagieux que les précédents.

Selon le professeur Christo Naydenski du Département de microbiologie infectieuse auprès de l’Académie bulgare des Sciences « les craintes viennent du taux de reproduction très élevé du variant Omicron, ce qui suppose une augmentation exponentielle des nouvelles infections, autant parmi les vaccinés que chez ceux qui ont déjà eu le Covid-19 ». 


Le gros défi que la science doit relever est qu’il existe un gène, détectable par test PCR, qui révèle l’absence de la protéine S. En effet, une des mutations du variant Omicron bloque la capacité des anticorps à adhérer à la protéine S, ce qui rend plus difficile le contrôle sur l’infection.“

Concernant les symptômes, nous savons que le variant Omicron se manifeste par une toux sèche, une inflammation de la gorge et des douleurs musculaires. Et il est difficile de dire si les vaccins déjà administrés auront un impact sur l’évolution de la maladie.

„Il est grand temps de « moderniser » les vaccins existants pour les adapter aux nouveaux variants, faute de quoi il est à craindre un potentiel d'échappement à la réponse immunitaire, en plus de la transmissibilité accrue. Surtout quand il s’agit de patients immunodéficitaires ou à comorbidités. “


Bien sûr, il y a des hypothèses plus optimistes, et notamment que le variant Omicron sera contracté par tous ceux qui n’ont pas encore eu le Covid-19, qu’ils soient vaccinés ou non, ce qui permettra d’acquérir enfin l’immunité pour pouvoir annoncer la fin de la pandémie. En attendant, nous devons continuer à respecter les gestes barrières et ne pas oublier le masque en sortant…

Photos : Pixabay, ABS

Tous les articles

Trois médailles d'or pour la Bulgarie à l'Olympiade européenne de sciences expérimentales

Des élèves des classes de première et de terminale du Lycée national de sciences naturelles et mathématiques et du Lycée de mathématiques de Sofia ont remporté trois médailles d'or à l'Olympiade européenne de sciences expérimentales à Hradec Králové en..

Publié le 17/05/22 à 17:26

Le Conseil tripartite soutient l'introduction du PEPP

Le Conseil national de coopération tripartite a donné son soutien aux amendements proposés au Code de sécurité sociale par lesquels sera introduit en Bulgarie le Produit d'épargne-retraite paneuropéen (PEPP). La proposition a été déposée par le..

Publié le 17/05/22 à 16:28

59% des Bulgares estiment que l'OTAN est le garant de la sécurité du pays

70% des Bulgares sont d'avis que la suspension des livraisons de gaz russe est très injuste, alors que 18% pensent le contraire. 13% n'ont pas d'avis. Tel est le constat d'un sondage d'opinion de l'Institut "Market Links" sur commande dе la chaîne bTV...

Publié le 17/05/22 à 11:04