Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Les priorités du nouveau parlement bulgare

Les partis politiques s'expriment...

Sous la présidence du doyen des parlementaires, Silvi Kirilov, les députés de la 47e législature de l’Assemblée nationale ont prêté serment, promettant solennellement de s’inspirer dans leur travail des intérêts du peuple bulgare.

Le président Roumen Radev a lancé un appel à la nation et aux parlementaires:

Roumen Radev

"La Bulgarie a perdu suffisamment de temps et ne peut plus se permettre de faillir à son histoire…Les attentes du nouveau parlement sont immenses et les enjeux sont cruciaux. Il est temps de rétablir le consensus national", a indiqué le président.

„Nous ne pouvons plus tolérer le populisme et le mensonge. Le temps presse. Si nous voulons que ce parlement dure et qu’il soit efficace, nous devons faire régner la loi et rattraper le temps perdu pour lancer des réformes qui ne peuvent plus attendre."

Les députés de „Poursuivons le changement “ont critiqué le fonctionnement précédent des politiques et députés.

Au nom de la première force politique à l'Assemblée nationale, “Poursuivons le changement” /PlC/, Kiril Petkov a lancé un appel aux députés et aux Bulgares de Bulgarie et de l’étranger :

Kiril Pétkov a

"Partout où nous sommes allés à la rencontre des électeurs, ces derniers nous ont dit: “Faites en sorte que les jeunes reviennent”. Il s’agissait essentiellement de personnes âgées dont 42% vivent sous le seuil de pauvreté. Kiril Petkov, pressenti pour être premier ministre, a appelé à mettre un terme à la cupidité, l’égoïsme et le laisser-aller, exhortant tous ses collègues députes à adhérer à l’esprit du changement. 

La Bulgarie a perdu beaucoup trop de temps au cours des 6 derniers mois…

Dessislava Atanassovaa

Au nom de la coalition GERB/UFD, Dessislava Atanassova a rappelé les deux tentatives avortées de former un gouvernement depuis le début de l’année. C’est ce qui explique en partie le taux d’abstention record des dernières élections, qui remet en cause la légitimité de l’actuel parlement.

„Notre première proposition sera d’instaurer un moratoire sur un nouvel endettement du pays, du moins tant que la Bulgarie n’a pas de gouvernement régulier", a souligné Atanassova.

Le MDL a violemment critiqué le déroulement du scrutin, "truffé d’irrégularités et de répressions".

Son leader, Mustafa Karadayi a indiqué qu’il est grand temps que le nouveau parlement s’attelle à la tâche et cherche des moyens pour régler les crises auxquelles la Bulgarie est confrontée.

Mustafa Karadayi

„Ceux qui sont allés voter ont été clairs : ils ne veulent plus de partis ou politiques qui ne se soucient que de leur ego, plutôt que de résoudre les problèmes de la société. Aucun parti n’a remporté la majorité à ces élections, car les Bulgares veulent que les députés fassent régner l’entente nationale, plutôt que de ses déchirer les uns les autres. “

La gauche a promis d’être le garant de la stabilité de la Bulgarie

Nous avons trois priorités, a déclaré Kornélia Ninova, leader des socialistes.

Cornélia Ninova 

„Primo, le changement du modèle de gouvernance et la primauté des principes constitutionnels de séparation des pouvoirs en Bulgarie. Secundo, la gestion efficace des crises dans le respect des intérêts de la société. Tertio, la conduite d’une politique étrangère pro-européenne en accélérant l’adoption du Plan de relance post-Covid et les programmes opérationnels“, a indiqué Ninova.

Les députés d’"Il y a un tel peuple"/ITP/ ont appelé à la concorde nationale et à des comportements décents.

"La nation a besoin d’une véritable renaissance", a indiqué Lubomir Karimanski et d’ajouter:

Lubomir Karimanski

„Conjuguer le savoir et les valeurs morales nous permettra d’endiguer la corruption et de faire régner un ordre social qui apportera la vraie liberté aux bulgares. „Il y a un tel peuple“ fera tout pour que la Bulgarie se dote d’un gouvernement régulier et que le parlement aille jusqu’au bout de son mandat, a promis Karimanski.

La „Bulgarie démocratique“ a demandé une réforme constitutionnelle du système judiciaire.

Son coprésident, Hristo Ivanov a été clair:

Hristo Ivanov

„Ils sont de plus en plus nombreux ceux qui prônent le respect des lois, mais cela ne signifie pas pour autant que nous sommes prêts pour la réforme judiciaire. Il ne s’agit pas de remplacer les uns par les autres, il faut moderniser la justice bulgare pour que les justiciables se sentent protégés contre les injustices. J’ai bon espoir que cette fois-ci, nous irons jusqu’au bout".

Les députes de„Renaissance“ ont déclaré qu’ils représentaient tous les Bulgares de Bulgarie et de l’étranger:

Kostadin Kostadinov, leader du parti, a indiqué que le compte à rebours a commencé et que la Bulgarie doit être pleinement mobilisée pour remonter la pente:

Costadin Costadinov

„Quand on est au pied du mur, on n’a que deux solutions: se soumettre ou se révolter. Nous, nous avons choisi la révolte. Nous sommes ici pour nous opposer à l’obligation vaccinale contre le Covid-19, nous disons aussi NON au Pacte vert de l’Union européenne."

Photos : BGNES

Tous les articles

La CE a de nouveau déclaré son soutien à l'entrée de la Bulgarie dans l'espace Schengen

La Commission européenne a de nouveau appelé le Conseil de l'UE à prendre une décision sur l'inclusion de la Bulgarie, la Roumanie et la Croatie dans l'espace Schengen. La Commission estime que ces trois pays remplissent les critères nécessaires, indique le..

Publié le 24/05/22 à 16:53

L'UE et les USA condamnent l'interruption des livraisons de gaz de la Russie à la Bulgarie

La Commission européenne et les États-Unis qualifient dans une déclaration commune la décision de la Russie de stopper ses livraisons de gaz à la Bulgarie d' "infondée et inacceptable". Ils condamnent cet acte, le considérant comme du "racket énergétique"...

Publié le 24/05/22 à 14:18

Kiril Petkov: La Bulgarie et la RMN doivent mener un dialogue constructif

Le premier ministre Kiril Petkov a de nouveau déclaré après sa rencontre d'hier soir avec son homologue macédonien Dimitar Kovatchevski ne pas avoir fait de promesse sur une date-butoir concrète pour la levée du veto bulgare sur un commencement de..

Publié le 24/05/22 à 11:05