Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

N’était la guerre, Pamporovo aurait terminé la saison en beauté…

Photo: Facebook /Pamporovo

Avant l’invasion de la Russie en Ukraine, les stations de ski bulgares s’acheminaient vers une fin de saison plutôt réussie, surtout comparé à l’année 2021, placée sous le signe des restrictions sanitaires instaurées à cause du Covid-19.

Depuis décembre 2021 à ce 24 février fatal, la station Pamporovo avait accueilli plus de 100 000 touristes bulgares et étrangers, soit 30% de plus qu’en 2021. Il s’agissait surtout de Britanniques, Irlandais, Roumains, Turcs et Moldaves. Un grand nombre de touristes russes ont aussi passé leurs vacances de Noël à Pamporovo, même si les vols charters entre les deux pays avaient été suspendus dès le début de la pandémie du coronavirus qui a sensiblement modifié les habitudes des voyageurs, ayant tourné le dos aux voyagistes et autres tour-opérateurs pour organiser en individuel leurs vacances en couple ou en famille.

A l’heure actuelle, le domaine skiable offre d’excellentes conditions pour y pratiquer les sports de glisse avec plus d’un mètre de neige. 12 remontées mécaniques et autant de pistes et sentiers balisés sont mis à la disposition des skieurs.


Et les perspectives auraient été encore meilleures jusqu’en avril, n’était la guerre qui fait rage en Ukraine et qui a remis en question toute notre existence. Et nul ne prendrait le risque de dire quel sera le bilan de la saison touristique cette année, en Bulgarie comme partout ailleurs en Europe…

Photos : Facebook/Pamporovo


Tous les articles

Photo: l’Association des guides de montagne en Bulgarie

Les aventuriers de l’étranger viennent en Bulgarie faire des randonnées équestres et du trekking

Cette année on constate une augmentation du nombre de visiteurs étrangers venant en Bulgarie non pas pour se reposer au bord de la mer Noire, mais pour vivre des aventures au sein de la nature, notent avec satisfaction des touropérateurs..

Publié le 19/07/22 à 09:49

Un festival au pied d’une forteresse médiévale nous invite à Kustendil

Après de longs mois de confinement, de restrictions et la monotonie d’une existence sous cloche, l’été 2022 nous invite à passer en mode post-Covid. Même si la pandémie ne cesse de s’afficher et la sécurité des rassemblements publics a..

Publié le 15/07/22 à 10:00

Des réfugiés ukrainiens compensent le manque de main-d'œuvre locale dans le tourisme

En pleine saison estivale les hôteliers et restaurateurs manquent de main-d'œuvre locale dans nos stations touristiques. On constate aussi une baisse considérable de l'intérêt dans la formation touristique, a dit sur RNB-Varna la directrice du Collège de..

Publié le 13/07/22 à 17:28