Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Ephéméride : Le Dimanche des Rameaux…

| Modifié le 17/04/22 à 08:41
Photo: BGNES - archives

Le Dimanche des Rameaux, c’est le parfum envoûtant des fleurs et la beauté gracile des premiers bourgeons de la nouvelle saison... C’est aussi le début de la semaine de la Passion, pendant laquelle le Christ accepte les souffrances et la mort sur la croix pour expier les pêchés de l’humanité et grâce à sa résurrection, lui offrir un espoir de salut.

Selon les textes de l’Évangile, le Christ entre à Jérusalem accueilli par les habitants avec des rameaux de palmier et d’olivier salué par des cris « Hosanna ». Le Dimanche des Rameaux, les chrétiens orthodoxes portent dans les églises des rameaux de saule symbolisant les branches de palmier. Les rameaux  sont bénis la veille par le curé de la paroisse. Après l'office religieux, les fidèles emportent avec eux les rameaux avec des vœux de bonne santé. Le matin on décore de couronnes de rameaux les portes des maisons. Selon les régions bulgares, le Dimanche des Rameaux porte différents noms. Le menu de fête est constitué de poisson mais avant tout de plats végétariens, car nous sommes encore en plein carême pascal.

Les liturgies solenelles à l’occasion du Dimanche des Rameaux commencent la veille au soir. Autrefois, les fidèles s’en allaient cueillir des rameaux de saules qui remplaçaient, sous nos latitudes les branches de palmiers. Les branches de saules sont bénies à l’église par le prêtre. Le jour-même de la fête, après la Sainte liturgie, les prêtres distribuent aux croyants les rameaux de saules. Tout le monde participe ainsi, par la pensée, à l’entrée solennelle de Jésus à Jérusalem et le salue comme le Sauveur du genre humain.

Toutes celles et tous ceux qui ont un prénom de fleur sont à l’honneur - Tsvétan, Tsvétanka, Névéna, Téménoujka, Iglika, Varbina, plus récemment Dahlia, Camélia, Véronica, Daisy…

En Bulgarie, le Dimanche des Rameaux qui annonce la Semaine de la Passion est célébré aussi comme la fête des fleurs. C’est donc la fête de tous ceux et de toutes celles qui portent des prénoms de fleurs, de plantes et d’arbres. D’aucuns prétendent qu’en Bulgarie elles sont une sur dix les personnes à porter un tel prénom. Un rameau de saule béni et rapporté de la messe qu’on accroche à sa porte chasse le mal jusqu’au printemps suivant est il est l’un des symboles de la fête. Quant à l’espoir et à la prière adressée à Dieu, ils invoquent la coutume, pour que le Bon Dieu nous garde tous en bonne santé. ...

Tous les articles

Des Juifs du monde entier arrivent en pélerinage à Silistra

A l'occasion du Nouvel an juif, Roch Hachana, de nombreux Juifs sont arrivés à Silistra pour se recueillir sur la tombe d'un de leurs rabbins émérites, Eliezer Papo. La communauté juive célèbre à partir du 25 septembre au soir Roch Hachana, le..

Publié le 26/09/22 à 14:26

101ème anniversaire de la mort d’Ivan Vazov

Ce 22 septembre marque le 101 ème anniversaire de la disparition d’Ivan Vazov, surnommé le patriarche de la littérature bulgare. A cette occasion, le Musée national de littérature a organisé une cérémonie de commémoration sur la tombe du poète en..

Publié le 22/09/22 à 13:47

L’Indépendance et la Réunification, deux exploits du peuple bulgare qui font revenir le pays sur la carte du monde

Le 22 septembre 1908, la Bulgarie fait son retour sur la carte du monde après une domination ottomane de 5 siècles. Le pays est libéré le 3 mars 1878 après la fin de la guerre russo-turque, mais sa reconnaissance est un long processus en faveur duquel..

Publié le 22/09/22 à 06:10