Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Une humiliation des Bulgares sur la Macédoine du Nord pourrait faire déborder le vase...

Photo: Borislava Borissova


"Les Bulgares ne veulent pas de nouvelles élections législatives, car ils ne voient aucune alternative et continueront à vivre avec le gouvernement actuel. Un gouvernement qui a des chances de se maintenir au pouvoir déjouant les prévisions de ceux qui préfigurent sa chute". C'est ce qu'a déclaré sur la RNB Parvan Siméonov, directeur exécutif de "Gallup International Bolkan".

Selon le sociologue, le principal parti d'opposition, GERB, est mobilisé à bloc, mais ne voit pas sa cote de confiance augmenter considérablement et attend de voir quelle sera l'évolution des événements. Si le thème de la Macédoine du Nord entre à l'Assemblée nationale, la décision finale dépendra des voix de GERB. Mais si l'on impose aux Bulgares l'humiliation à cause de la Macédoine du Nord, ce sera la goutte d'eau qui fera déborder le vase et qui mettra un terme à la patience de la société, a averti Siméonov.