Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Une humiliation des Bulgares sur la Macédoine du Nord pourrait faire déborder le vase...

Photo: Borislava Borissova


"Les Bulgares ne veulent pas de nouvelles élections législatives, car ils ne voient aucune alternative et continueront à vivre avec le gouvernement actuel. Un gouvernement qui a des chances de se maintenir au pouvoir déjouant les prévisions de ceux qui préfigurent sa chute". C'est ce qu'a déclaré sur la RNB Parvan Siméonov, directeur exécutif de "Gallup International Bolkan".

Selon le sociologue, le principal parti d'opposition, GERB, est mobilisé à bloc, mais ne voit pas sa cote de confiance augmenter considérablement et attend de voir quelle sera l'évolution des événements. Si le thème de la Macédoine du Nord entre à l'Assemblée nationale, la décision finale dépendra des voix de GERB. Mais si l'on impose aux Bulgares l'humiliation à cause de la Macédoine du Nord, ce sera la goutte d'eau qui fera déborder le vase et qui mettra un terme à la patience de la société, a averti Siméonov.



Tous les articles

Vote électronique aux législatives du 2 octobre en règle générale, vote papier pour les petites communes uniquement

En règle générale, les électeurs voteront aux législatives du 2 octobre par voie électronique, malgré l'insistance de certains partis de revenir au vote papier, a déclaré sur la TV publique Vesselin Todorov, directeur de la compagnie d'entretien des..

Publié le 11/08/22 à 19:25

Atanas Pékanov: La première tranche des fonds du Plan de relance devrait arriver cette année

"Un projet problématique du ministère de l'Intérieur avec un appel d'offres qui n'a pas trouvé preneur pourrait retarder le versement de la première tranche des fonds du Plan de relance post-Covid", a annoncé le vice-premier ministre en charge de la..

Publié le 11/08/22 à 16:12

L'OCDE, un objectif prioritaire pour la Bulgarie...

"Le gouvernement a adopté un arrêté pour l'organisation et la coordination des négociations de la Bulgarie en vue de son adhésion à l'OCDE, l'effort d'intégration le plus sérieux après l'entrée du pays à l'UE et l'OTAN, qui affecte toutes les sphères..

Publié le 11/08/22 à 13:52