Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Atmosphère électrique à quelques heures du vote à l’Assemblée nationale…

Photo: BNR

En plein cœur de l’été, la Bulgarie est frappée de plein fouet par deux crises parallèles, une crise politique qui a provoqué la motion de censure contre le gouvernement de Kiril Pétkov, et une crise économique déclenchée par l’inflation galopante et la hausse vertigineuse des prix, qui constitue un véritable défi pour les Bulgares, déjà considérés comme la population la plus pauvre de l’Union européenne.

Une nouvelle mobilisation sociale est prévue ce 22 juin, alors que les parlementaires devront soumettre au vote la motion de censure déposée par l’opposition.

Les adeptes et sympathisants du gouvernement Pétkov organiseront une nouvelle manifestation pour affirmer leur soutien à l’avenir pro-européen de la Bulgarie.

"Nous ne voulons pas faire marche arrière et voir grandir nos enfants au milieu des mouvements de contestation, a indiqué une des manifestantes. – Nous avons un gouvernement qui n’est certes pas idéal, mais qui a promis des réformes pro-européennes. Je suis inquiète de cette nouvelle majorité qui s’est formée à l’Assemblée nationale avec GERB et le MDL qui incarnent la mafia et qui a été soutenue par les activistes pro-Poutine de “Renaissance” et “Il y a un tel people”.

Justement, le parti « Renaissance » a aussi appelé ses sympathisants à manifester contre le gouvernement de Kiril Pétkov. Voici leurs arguments :

"Je pense que le vote fera chuter le gouvernement. C’est peut-être la première fois que les Américains n’ont pas de Plan B, parce qu’ils ne s’attendaient pas à ce qui est en train d’arriver, et c’est pourquoi ils ont activé toutes leurs ressources médiatiques et cherchent à sauver la peau du gouvernement. Mais ils ne nous font pas peur. Leur déchéance est imminente. "

La crise politique a été précipitée par le départ de la coalition au pouvoir d’Il y a un tel peuple /ITP/, déçu des agissements du premier ministre au sujet du veto bulgare sur l’ouverture des négociations d’adhésion à l’UE de la Macédoine du Nord. Par la suite, 6 députés ITP ont quitté leur groupe parlementaire et basculé dans le camp de « Poursuivons le changement ». L’ancien ministre des Sports, Radostin Vassilev en fait partie...

A quelques heures du vote de la motion de censure, „Il y a un tel peuple“ a organisé une manifestation devant le ministère des Sports, désavouant ses anciens députés qui ont changé de camp et réclamant qu'ils quittent le parlement. 

La contestation politique va de pair avec la révolte des Bulgares contre la cherté de la vie. En effet, avec un taux d’inflation de 15.6%, la Bulgarie vit une des pires crises économiques qu’elle ait connues. Ainsi 3 heures avant le vote à l’Assemblée nationale, une manifestation nationale sera organisée contre les prix astronomiques des carburants qui ne cessent d’augmenter.

La mobilisation sociale s’étend aussi à de nombreuses villes du pays. Les Bulgares de l’étranger ne sont pas non plus insensibles à ce qui se passe en Bulgarie et organisent des manifestations un peu partout en Europe.

Photos : BGNES

Tous les articles

Météo : Octobre arrive avec de la pluie…

Un temps très agréable en début de journée avant l’arrivée d’une perturbation pluvio-orageuse dès les premières heures de l’après-midi. Les températures minimales varieront entre 12° et 17°C, 12 degrés à Sofia. Les valeurs maximales..

Publié le 30/09/22 à 20:00

Près de 2/3 des parents d'enfants handicapés trouvent du respect dans la société

Quelque 80% des parents d'enfants valides de moins de 6 ans estiment que la souffrance des personnes handicapées est due, entre autres, à l'attitude de la société à leur égard. Thèse qu'approuvent les parents des enfants handicapés, eux-mêmes,..

Publié le 30/09/22 à 13:01

Ivan Kantchev : "Nous autres Bulgares, nous avons perdu le sentiment que certains choix dépendent de notre vote"

Jeune et cultivé, il est l’auteur de quatre livres. Il a décidé de rester en Bulgarie, son pays natal pour vulgariser l’histoire d’une nouvelle manière qui attire les adolescents. Ivan Kantchev est cofondateur de l’association “Histoire bulgare” qui..

Publié le 30/09/22 à 11:10