Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

La Russie fait défaut sur sa dette souveraine en devises étrangères, une première en un siècle...

La Russie a fait défaut sur sa dette souveraine en devises étrangères après l'expiration dimanche du délai pour verser 100 millions de dollars à ses créanciers. Ce défaut, inédit depuis 1918, est la conséquence des sanctions occidentales toujours plus lourdes qui empêchent Moscou d'effectuer ses paiements en euros et en dollars. Il symbolise aussi les graves difficultés de l'économie russe. Les analystes prévoient pour le second semestre une contraction de 8% à 10% du PIB.

Réunis sur le sol allemand, en Bavière, par le conflit en Ukraine, les dirigeants du G7 ont discuté d'un éventuel embargo sur l'or russe, ainsi que sur la manière de réduire l'impact économique causé par cette guerre. Officiellement, Joe Biden a assuré que ses partenaires resteront ensemble face à Vladimir Poutine. Emmanuel Macron, de son côté, appelle a réintensifier le soutien à l'Ukraine, et semble prêt à rejoindre l'embargo sur l’or russe annoncé ici". Mais il a aussi insisté  " pour trouver des solutions pour limiter l'inflation et les risques de récession". La plupart des chefs d'État réunis ici sont déjà fragilisés, malmenés par leurs opinions publiques, qui leurs demandent des comptes. Or, sur le terrain, l'armée ukrainienne perd des positions, sans compter le coût humain. Ce conflit tourne donc à la guerre d'usure entre les deux camps et ce conflit pourrait bien être un moment critique pour les sept chefs d'État réunis ici.   

L’Allemagne envisage de déployer une brigade « robuste » en Lituanie, qui a décidé d'interdire le transit de certaines marchandises depuis son territoire, vers l'enclave russe de Kaliningrad.