Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Le MAE serait au courant de l'évolution de la proposition française sur la Macédoine du Nord...

Photo: MAE

Le ministère des Affaires étrangères /MAE/ serait au courant de toutes les propositions de la présidence française du Conseil de l'UE. Cette déclaration a été faite suite à une question. Le MAE précise que les actions des institutions bulgares ne peuvent déborder du cadre, fixé lors du vote à l'Assemblée nationale le 24 juin dernier, portant sur l'ouverture des pourparlers d'adhésion de la République de Macédoine du Nord. "Une procédure est en cours chez nos voisins et les éventuelles spéculations sur le sujet pourraient avoir des retombées négatives", précise encore le communiqué du MAE.

Entre-temps, le vice-premier ministre macédonien en charge de l'intégration européenne, Bojan Maricic a déclaré que le document soumis par la présidence française ne prenait pas en considération le protocole bilatéral, ce qui signifie que les conditions posées par son pays sur l'exclusion des différends historiques avec la Bulgarie ont été respectées.