Podcast en français
Размер на шрифта
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Guerre en Ukraine : Réunion des pays du groupe "Ramstein"...

Photo: Pixabay

"Il n'y a aucune raison de rétablir les livraisons de gaz russe au pays inamical qu'est la Bulgarie", a écrit sur Telegram le sénateur russe Alexey Pouchkov. "Je pense qu'il faut donner la possibilité à la Bulgarie de vivre ce qu'elle voulait désespérément, passer un hiver sans gaz russe. D'ailleurs, pourquoi continuer à approvisionner en gaz un pays inamical, c'est à dire hostile, dès lors qu'il a renoncé lui-même au gaz russe?" a ajouté le sénateur, cité par l'agence "Novosti".
Le 11 août à Copenhague, se tiendra la 5e réunion des pays du format "Ramstein" qui fournissent une aide militaire à l'Ukraine.
L'Ukraine a demandé à ses créanciers étrangers des délais. “Recettes fiscales en baisse, augmentation des dépenses liées à la guerre, économie qui risque de violemment se contracter cette année (- 45 % selon les prévisions de la Banque mondiale)”… L’Ukraine, dont le déficit budgétaire “est estimé à 5 milliards de dollars par mois”, a vu l'agence de notation financière "Standard and Poor’s" “abaisser la notation de sa dette”, le défaut de paiement étant “quasi certain”. Pourtant, “certains pays occidentaux ont déjà annoncé qu’ils accepteraient” d’accorder des délais à l’Ukraine, supposée rembourser 1 milliard de dollars (980 millions d’euros) le 1er septembre. Quand un pays n’est pas en mesure de payer “s’ouvrent alors des négociations entre le débiteur et ses créanciers qui décident d’un report de paiements, d’un échelonnement ou d’une réduction de la dette”. Ainsi la France, les États-Unis, l’Allemagne, le Japon et le Royaume-Uni sont convenus d’un “gel des paiements pour deux ans”.

Tous les articles

Les eurodéputés socialistes bulgares initient une lettre en soutien de notre adhésion à Schengen

Les socialistes bulgares au Parlement européen ont initié une lettre aux pays membres de l'UE avec des questions quels pourraient être les motifs pour un veto à l'adhésion de la Bulgarie à l'espace Schengen. La lettre a été signée par 73 eurodéputés de..

Publié le 06/12/22 à 20:09
Edi Rama et Roumen Radev

Roumen Radev: "La stabilité européenne dépend de l'intégration des Balkans occidentaux"

Sans intégration pleine et entière des pays des Balkans occidentaux à l'UE on ne peut pas parler de sécurité et de stabilité de toute l'Europe, a déclaré le président Roumen Radev à Tirana où il participe au sommet UE-Balkans occidentaux. Le premier..

Publié le 06/12/22 à 17:48

Roumen Radev: "La Bulgarie a toutes les chances d'adhérer à Schengen en 2023"

La Bulgarie a toutes les chances d'adhérer à l'espace Schengen en 2023, a déclaré le président Roumen Radev à Tirana où il participe au sommet UE-Balkans occidentaux. Radev a confirmé que la Bulgarie continue d’œuvrer à tous les niveaux diplomatiques pour..

Publié le 06/12/22 à 16:01