Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2023 Tous droits réservés

Roumen Radev : "La décision de Poutine d’une mobilisation partielle provoquera l’escalade du coflit"

Photo: RNB

Le président Roumen Radev a convoqué une rencontre consultative lors de laquelle ont été examinés les effets que l’escalade du conflit en Ukraine pourraient avoir sur la sécurité, l’économie et le secteur social du pays. Radev a souligné que dès le début de la guerre, la Bulgarie a condamné l’agression russe en Ukraine en la qualifiant d’inadmissible et avait appelé au règlement du conflit par la voie de la diplomatie. « Malheureusement l’aspiration à une victoire militaire à tout prix étouffe les appels à la paix », a souligné Radev. Il a ajouté que la décision du président Poutine d'une mobilisation partielle renforcera l’intensité des combats, provoquera l’escalade du conflit et constitue une sérieuse menace pour la sécurité dont les conséquences sont difficiles à prévoir. « Les référendums dans la zone des actes militaires, là où des obus tombent à côté des urnes, constituent une absurdité juridique et la Bulgarie ne les reconnaîtra en aucun cas », a encore précisé le président.

Même s’il n’existe pas pour l’instant une menace militaire directe pour la sécurité de la Bulgarie, des mesures sont en train d’être définies visant à ce que soient minimisés les effets de la guerre, à savoir : une consolidation des capacités nationales de défense et le respect des engagements relatifs au système de sécurité de l’OTAN.

Roumen Radev a encore souligné que les risques de la guerre ne concernent pas uniquement les problèmes de la sécurité. L’escalade du conflit peut avoir des impacts directs sur les livraisons de gaz mais aussi de pétrole, la production de carburants dans le pays, l’activité des grandes centrales électriques, les livraisons par mer, ce qui signifie un approfondissement de la crise économique et sociale. Selon Radev, l’Europe doit chercher des mécanismes efficaces permettant de minimiser les effets des sanctions sur sa propre économie et ses citoyens. Il a appelé les partis politiques à s’unir face à la crise et aux menaces de la guerre, et les Bulgares,  à se rendre aux urnes afin que le prochain parlement puisse être légitime.


Tous les articles

Bogdan Aurescu : La Roumanie et la Bulgarie mènent un dialogue constructif au sujet de Schengen…

La Bulgarie devra poursuivre les démarches en vue de son adhésion dans l’espace Schengen, aussi bien dans le cadre de ses contacts avec l’Autriche que de ceux avec les Pays-Bas. C’est ce qu’a déclaré dans les couloirs du parlement à Bucarest le ministre..

Publié le 30/01/23 à 17:45

Les Bulgares en Azerbaïdjan ont dénoncé l'acte terroriste devant l'ambassade en Iran...

Les Bulgares résidant en Azerbaidjan ont exprimé leur solidarité avec les victimes de l'attaque armée contre l'Ambassade d'Azerbaïdjan en Iran, commise le 27 janvier. Dans une déclaration adressé à l'ONU, l'UE et d'autres organisations internationales,..

Publié le 30/01/23 à 12:04

Pour sécuriser la frontière bulgaro-turque la Bulgarie ne peut compter que sur les pays concernés...

Selon des sources de la CE, les pays de l'UE sont en mesure de financer eux-mêmes la surveillance de la frontière bulgaro-turque. Selon une information de la correspondante de la RNB à Bruxelles, Anguélina Piskova, les représentants de la CE font..

Publié le 30/01/23 à 11:39