Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2023 Tous droits réservés

Résidant au Royaume-Uni, Atanas Tchikov n’ira pas voter

Consultant en immigration au Royaume-Uni, Atanas Tchikov y habite depuis 20 ans. En raison de son métier, il reste en contact avec la communauté bulgare. Il nous explique son choix de ne pas voter :

“Même s’il y aura un gouvernement, il sera éphémère et les intérêts des partis l’emporteront comme toujours. A cause du taux d’abstention élevé, un gouvernement éventuel ne représentera qu’une minorité. Alors reprendront les plaintes et doléances sur les réseaux sociaux, il y aura des manifestations. Beaucoup de gens sont carrément désespérés comme je l’étais il y a 20 ans quand j’ai décidé de déménager à l’étranger car c’était la seule solution pour moi et ma famille.”

·  Ivan Kantchev : "Nous autres Bulgares, nous avons perdu le sentiment que certains choix dépendent de notre vote"

“On perd beaucoup de temps quand on vote depuis l’étranger, c’est ça le problème. On est forcé de faire des trajets de plusieurs heures, faire la queue, on perd toute la journée. Malheureusement, il n’est toujours pas possible de voter en ligne ou par correspondance.”

·  Elections : Le taux de participation est révélateur de la confiance dans le système politique


Tous les articles

Météo : Conditions hivernales…

Temps maussade et vents violents du Nord-Ouest, les chutes de neige ne devant concerner que les reliefs montagneux. Les températures minimales seront hivernales, comprises entre -4° et 1°C, -3 degrés à Sofia. Les valeurs maximales varieront entre..

Publié le 30/01/23 à 20:00

2.8 millions de Bulgares vivent à l'étranger...

Selon le ministère des Affaires étrangères, quelque 2.8 millions de Bulgares vivent à l'étranger. La plus grande diaspora bulgare vit en Turquie /entre 600 et 700 000/, suivie de la Grande-Bretagne /389 270/, les États-Unis /350 000/, et..

Publié le 30/01/23 à 12:43

La collecte de générateurs électriques pour l’Ukraine a conduit l’éditeur Manol Peykov à Odessa

Il aura fallu de 18 heures, ni plus ni moins, à cet éditeur, traducteur, ancien député et adepte de la cause ukrainienne, pour gagner Odessa au départ de Plovdiv . Manol Peykov est le moteur de la campagne "Des générateurs électriques pour..

Publié le 30/01/23 à 10:45