Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2024 Tous droits réservés

Guerre en Ukraine : L’AIEA réclame une "zone de sécurité" autour de la centrale de Zaporijjia...

L’Agence internationale de l’énergie atomique /AIEA/ a exhorté la Russie et l'Ukraine à établir une "zone de protection de la sûreté et de la sécurité nucléaires" autour de la centrale de Zaporijjia, sur fond de craintes croissantes que les combats ne déclenchent une catastrophe dans un pays encore marqué par la catastrophe de Tchernobyl.

"Nous jouons avec le feu, et une catastrophe pourrait se produire", a prévenu Rafael Grossi, directeur de l'AIEA, devant le Conseil de sécurité des Nations unies, quelques jours après avoir dirigé une visite d'inspection à la centrale. Dans un rapport détaillé sur sa visite, l'AIEA réclame un arrêt immédiat des bombardements autour de la plus grande centrale nucléaire d'Europe. "Il faut que toutes les parties concernées s'entendent sur la création d'une zone de protection de la sûreté et de la sécurité nucléaires" autour de la centrale, ajoute-t-elle. Lors de la réunion du Conseil de sécurité, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, demande également aux forces russes et ukrainiennes de s'engager à cesser toute activité militaire autour de la centrale et de convenir d'un "périmètre démilitarisé". Cela inclurait "un engagement des forces russes de retirer tout le personnel et l’équipement militaires de ce périmètre et un engagement des forces ukrainiennes à ne pas y entrer".

L'idée de la zone de sécurité autour de la centrale nucléaire de Zaporijjia est aussi soutenue par la Croix-Rouge internationale, qui s'est dite prête il y a quelque temps à intercéder pour l'échange de prisonniers de guerre, si les deux parties au conflit sont d'accord.

A ce propos, hier, la Russie et l'Ukraine ont échangé 50 prisonniers de guerre, rapportent Kyiv et Moscou. Les services de renseignement militaire ukrainiens ont annoncé le retour de 52 détenus parmi lesquels des soldats, des marins, des garde-frontières, des membres de la garde nationale et des médecins. Le ministère russe de la Défense a également déclaré que l'Ukraine avait remis à la Russie plus de 50 prisonniers de guerre après négociations. Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré que depuis mars dernier, la Russie avait libéré 1031 prisonniers ukrainiens au total. Par ailleurs, selon les données de la Commission internationale des personnes disparues, plus de 15 000 personnes sont portées disparues depuis le début de la guerre en Ukraine






Последвайте ни и в Google News Showcase, за да научите най-важното от деня!

Tous les articles

La remise du 2e mandat dépend de la réaction des partis politiques...

"J'attends de voir s'il y aura une majorité au parlement pour soutenir le gouvernement de la deuxième force politique avant de remettre le second mandat. Tout dépend des réactions des groupes parlementaires qui apporteront ou non leur soutien. Je prendrai..

Publié le 16/07/24 à 13:37

Par une déclaration contre la corruption, PlC-BD cherche un soutien pour former un gouvernement...

"Poursuivons le changement-Bulgarie démocratique"/PlC-BD/ a diffusé une "déclaration pour sortir de la crise politique en Bulgarie", par laquelle la coalition cherche à obtenir le soutien de 160 députés pour former un gouvernement. Selon le..

Publié le 16/07/24 à 09:05

PLC-BD demande une remise différée du second mandat présidentiel

A l’occasion d’un entretien avec le président Roumen Radev, PLC-BD a demandé que la remise du second mandat présidentiel pour la formation d’un gouvernement soit différée  pour que le parti ait le temps de trouver un soutien plus large en vue des..

Publié le 15/07/24 à 18:02