Les syndicats et le ministère du Travail ont rejeté l'idée d'introduire une carte spéciale pour les citoyens d'origine bulgare

Les syndicats, le ministère des Affaires sociales et la Confédération des employeurs et des industriels de Bulgarie ont rejeté l’idée de créer une carte spéciale destinée citoyens d’origine bulgare différente de la carte d’identité. La proposition a été examinée à la réunion du Conseil national tripartite. L'argument principal est que l'accès au marché du travail de ces personnes est actuellement régi par la loi sur les migrations de la main d'œuvre. La proposition de carte spéciale de VMRO a pour objectif de faciliter l'intégration des habitants des communautés historiques bulgares. L'idée est soutenue par quatre des cinq organisations d'employeurs afin de remédier à la pénurie de main d'œuvre dans notre pays.