Des apiculteurs insistent pour une interdiction européenne des pesticides synthétiques

Photo: BGNES

La Bulgarie a rejoint l’Initiative civile européenne « Sauvons les abeilles et les fermiers » dont le coup de départ a été donné le 25 novembre. En récoltant au moins 1 million de signatures, la campagne a pour objectif de provoquer des amendements législatifs au niveau européen pour l’interdiction des pesticides synthétiques. On insiste pour leur réduction de 80% dans l’agriculture à l’horizon 2030 en commençant par les plus dangereux. Leur interdiction totale devrait être proclamée d’ici à 2035. Ce n’est qu’une agriculture durable et ne comptant pas sur les pesticides qui sera en mesure d’assurer l’alimentation des générations présentes et futures et faire face aux défis de plus en plus graves, les changements climatiques, notamment, sont persuadés les organisateurs de l’initiative civile. Chaque année en Bulgarie les pesticides tuent des dizaines de milliers de familles d’abeilles et c’est pour cette raison que les apiculteurs espèrent rassembler au moins 15 000 signatures contre l’utilisation des pesticides.