Varocha ou le rendez-vous du passé avec le présent…

Varocha est un des quartiers pittoresques de la ville de Blagoevgrad, située au Sud-ouest de la Bulgarie. Des petites rues tortueuses et dallées, de vieilles maisons aux façades blanches et aux terrasses en bois, des cours fleuries où le parfum des géraniums se mêle à celui du chèvrefeuille…On se sent plongé dans l’atmosphère de la Renaissance bulgare. Il fut un temps où ce quartier était connu comme celui des artisans, avant d’être transformé en forteresse, puis en cité foraine.

Varocha est aménagé comme un quartier à part, peuplé de chrétiens essentiellement jusqu’à la fin du 17e siècle et situé sur la rive gauche de la rivière Bistritza. Nous disposons de très peu de témoignages écrits qui nous relatent son histoire au Moyen-âge. Les premiers manuscrits nous renvoient au 30 mai 1502.

La silhouette architecturale de Varocha est typique pour l’époque de notre Renaissance. Les bâtiments ici, pour la plupart, n’avaient qu’un étage. Leur silhouette était, en général, tournée vers la cour. Ce n’est qu’au milieu du 19ème siècle que le quartier commence à changer d’aspect, avec des maisons sur la rue principale. Une nouvelle tendance s’impose - celle des façades peintes.

De nos jours, Varocha est certainement le site le plus visité de la région. En déambulant dans ses rues dallées, on se retrouvera forcément devant la façade du Musée régional d’histoire qui a été inauguré en 1952. Ses expositions contiennent plus de 160 mille objets répartis dans plusieurs sections : Archéologie, Ethnographie, Nature.

Vous en saurez plus sur ce quartier pittoresque qui établit un pont entre passé et présent en suivant le lien :

Още от БНР уеб