Pêche abondante à la veille de la Saint-Nicolas

Dans les jours précédant la Saint-Nicolas /le 6 décembre/, les pêcheurs de notre côte nord de la mer Noire se flattent d'une pêche abondante, car leurs filets contiennent le plus souvent du tassergal, du chinchard et du mulet, rapporte BTA. "Tout ce que nous avons à faire est de trouver les épices pour la soupe des fêtes", ont déclaré des représentants du groupe de pêche d'initiative local Chabla-Kavarna-Balchik.

Cet automne, on a le plus péché le tassergal dont le prix a diminué en un mois de 8 EUR à 3 EUR. Mais selon les pêcheurs, cette saison, les passages de bonites n'ont pas atteint la côte nord de la mer Noire, car cela ne se produit que certaines années.

En raison des mesures anti-épidémiques, la prochaine Saint-Nicolas ne sera pas très animée et la table de fête sera dans un cercle familial proche et à la maison. Pendant ce temps, les pêcheurs touchent du bois et souhaitent que Saint-Nicolas de Myre protège des vents et des tempêtes les équipages de plus de 150 bateaux de pêche et d'une vingtaine de navires dans la région.

Още от БНР уеб