La Bulgarie pourrait refuser un accès au gazoduc "BalkanStream"

La Bulgarie pourrait très bien refuser un accès aux infrastructures gazières du "BalkanStream". Tel est le texte que les députés ont intégré dans les amendements définitifs de la loi sur l'Energie. Cette option est en rapport avec la Directive européenne de 2019 sur les infrastructures gazières. Les modifications ainsi apportées suppriment la taxe de 5% que les producteurs d'électricité de sources renouvelables versaient aux Fonds "Sécurité du système de distribution d'électricité". Ainsi, les producteurs qui exploitent une puissance de 500 kW à 1 MW pourraient concourir sur le marché libre. Sont également supprimés les appels d'offres sur la réserve froide.


Още от Επίκαιρα στοιχεία